Bruneau Laurette a déposé une plainte au Central CID mardi après-midi contre le Premier ministre, Pravind Jugnauth, pour “conspiracy to do an unlawful act – to pervert the course of justice”, dans le sillage de l’Angus Road Saga. Pour soutenir ses allégations, l’activiste politique dit s’être basé sur des articles de presse, des reçus d’argent, des conférences de presse du leader de l’opposition, un article paru dans l’édition de Week-End du 15 novembre et une réponse du bureau du Directeur des poursuites publiques suite à une lettre envoyée par notre consœur Touria Prayag.

Dans sa version, Bruneau Laurette estime que « a faithful investigation into the matter will reveal an offence of conspiracy involving Pravind Kumar Jugnauth, Ravi Yerrigadoo (ex-Attorney General) and director(s) of ICAC to pervert the course of justice by deliberately stopping an inquiry and cover up into an offense of money laundering under the Financial Intelligence and Anti Money Laundering Act (FIAMLA) contrary to the public interest ». Bruneau Laurette a de fait invité la police à questionner à titre de témoin Arvin Boolell ainsi que le rédacteur en chef de Weed-End et les autres personnes mentionnées.

Concernant le Premier ministre, l’ex-Attorney General Ravi Yerrigadoo et le directeur de l’ICAC, le plaignant souhaite que les enquêteurs les soumettent à un interrogatoire “under warning”.