– Michel Lee Young Tat Ah Knee, Back to Cell après sa comparution au tribunal de Port-Louis

L’ADSU a saisi hier plus de 6 300 000 papiers à rouler, dit “ti papie”, chez Jean-Michel Lee Young Tat Ah Knee, un businessman de Baie-du-Tombeau. Ce produit, utilisé chez nous par les toxicomanes, est vendu à Rs 15 l’unité, représentant de fait une valeur marchande de Rs 95 M dans le cas présent. Il a comparu au tribunal de Port-Louis hier après-midi et est retourné en cellule après l’objection de la police de le libérer sous caution.

L’équipe du sergent Greedharry a ainsi effectué une descente chez Jean-Michel Lee Young Tat Ah Knee (38 ans) au Morcellement Swan, à Baie-du-Tombeau, et ce, après avoir appris de nombreuses “ti tabaji” que le trentenaire les alimentait en “ti papie”. Lors de la perquisition, la brigade antidrogue est tombée sur plusieurs boîtes de papiers à rouler, que le suspect dit avoir importées, et qui ont donc réussi à passer entre les filets de la douane.
Le suspect a avoué que la vente de papier à rouler constitue son business. La police estime ainsi qu’il a pu accumuler des millions de roupies de biens. L’ADSU soupçonne d’ailleurs que le trentenaire ne livre que de grosses commandes et, donc, qu’il n’a aucun contact direct avec les consommateurs.

Il sera interrogé par la police pour savoir s’il livre aussi à des réseaux de drogue, car il est connu dans le milieu que certains petits dealers écoulent leur drogue déjà préparée dans des “ti papie”. À cet effet, la police a saisi le cellulaire du suspect. Ce dernier a été placé en détention au poste de police de Rivière-des-Anguilles.