Photo d'illustration

Les suspects sont passés entre les mailles du filet des autorités à l’aéroport SSR

L’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) peut s’estimer chanceuse après la saisie de 4 380 grammes de haschich valant Rs 13,1 M sur deux ressortissants français qui logeaient dans une chambre d’hôtel à Belle-Mare. Abdou Dounya (21 ans) et Colo Abdallah (25 ans) ont réussi à passer entre les mailles du filet des autorités à leur arrivée sur le territoire mauricien, jeudi. Mais ils n’avaient pas encore livré la drogue à leur contact local car ils sont en isolement. Raison pour laquelle la police a pu mettre la main sur eux.

L’ADSU et la Customs Anti-Narcotics Section (CANS) se sont concentrées d’abord sur la Française Naidy Éléonore Nolwen Chinon (19 ans) à son arrivée à l’aéroport international SSR sur le vol MK 015 en provenance de Paris. Cette aide-soignante avait collé deux colis de haschich pesant 2,12 kg dans ses leggings. Comme elle peinait à marcher, les officiers l’ont interpellée pour une fouille et ils ont découvert de la drogue valant Rs 6,3 M. Entre-temps, ses compatriotes Abdou Dounya et Colo Abdallah avaient quitté Plaisance au-dessus de tout soupçon pendant que les officiers s’affairaient avec Naidy Chinion. Cette dernière, qui vient de retirer son passeport en février, en était à son premier voyage à l’étranger. Elle devait passer une semaine de vacances pour repartir le 31 août, soit le temps nécessaire pour elle de rester en isolement dans un hôtel. Elle voyageait léger avec un bagage et un sac à main, et elle avait 645 euros (environ Rs 25 800) en sa possession.

Pour l’ADSU et la CANS, elle présentait toutes les caractéristiques d’une mule et les soupçons des autorités se sont avérés justes. C’est en interrogeant l’aide-soignante qu’ils ont compris qu’il y avait d’autres mules sur le vol. Comme la jeune femme ne connaissait pas les autres suspects, elle a été incapable de donner des détails sur eux.

L’ADSU et la CANS ont vite examiné la liste des passagers et ils se sont rendu compte qu’Abdou Dounya et Colo Abdallah devaient loger dans le même hôtel que Naidy Chinon. Des enquêteurs sont descendus à Belle-Mare en fin d’après-midi jeudi pour perquisitionner la chambre des deux Français et ont saisi quatre paquets de drogue et 1 345 euros (environ Rs 53 800).

Dans la soirée, les deux Français ont été emmenés au quartier général de l’ADSU pour un interrogatoire et par la suite, ils ont été placés en détention. Ils ont été traduits en justice, vendredi, et une accusation provisoire de “possession of cannabis resin for the purpose of distribution with averment of traficking” a été retenue contre eux. Ils demeurent en détention préventive.