Photo illustration
  • Son neveu Aidan Apollon (22 ans) passe aux aveux, en soutenant lui avoir donné un violent coup à la tête avec le couvercle d’un « tempo »

Marie Odile Matambi, 82 ans, a lutté contre son neveu Leander Matthew Aidan Apollon, 22 ans, qui voulait abuser d’elle sexuellement dans sa maison, à Providence, Bois-des-Amourettes. Le jeune homme est passé aux aveux dimanche, affirmant avoir consommé de l’alcool quelques heures avant le crime.

Au cours de son interrogatoire à la CID de la Southern Division, Aidan Apollon a expliqué en détail les circonstances de ses actes. Ce General Worker, d’une institution parapublique, avance qu’il a rencontré des amis dans la localité samedi et qu’ils ont consommé des boissons alcoolisées ensemble. Puis, il est rentré chez lui vers 13h pour dormir, avant de se rendre chez Odile Matambi quatre heures plus tard. « Mo ti abitie al laba. Mo al manze ek zwenn bann kouzin », explique-t-il à la police.

Une fois sur place, il est tombé sur la victime dans le salon, alors que les autres membres étaient absents. « Pa kone ki pas dan mo latet sa ler la », dit-il, avouant avoir tenté d’avoir des relations sexuelles avec la retraitée. Malgré son âge avancé, l’octogénaire l’a violemment repoussé et l’a menacé de tout déballer à ses proches. Aidan Apollon avance qu’il a alors jeté la victime à terre et devait une nouvelle fois tenter de la violer, mais cette dernière l’a frappé. Le suspect, qui a suivi des traitements dans le passé en raison de ses sautes d’humeur, avance : « Monn gagn laraz. Monn bat matant kalot mwa osi. »
Alors qu’Odile Matambi se remettait de ses émotions temporairement, le suspect est allé dans la cuisine, où il a pris un couteau pour la menacer. La retraitée l’a une nouvelle fois repoussé, malgré les coups que lui donnait le jeune homme. Finalement, il s’est saisi du couvercle d’un “tempo” et devait donner un violent coup à la tête de l’octogénaire. Cette dernière a perdu connaissance. En notant du sang dans le salon, le jeune homme est rentré chez lui.

C’est la filleule d’Odile Matambi qui a fait la découverte macabre vers 17h30 et devait alerter la police de Grand-Port. Le SAMU est aussi arrivé sur le lieu, où un médecin a confirmé le décès de la retraitée. Des éléments du Scene Of Crime Office ont saisi un couteau à côté de la victime et le couvercle. Par la suite, le cadavre a été transféré à la morgue de l’hôpital de Candos, où l’autopsie a attribué son décès à une fracture du crâne.
Entre-temps, la police a interrogé le voisinage et des individus ont déclaré avoir vu Aidan Apollon entrer chez la victime. D’ailleurs, le jeune homme a changé ses vêtements après le crime et s’est même rendu à la boutique du coin pour saluer des amis. La police l’a arrêté samedi soir et l’a placé en détention. Il a été traduit hier à la Bail and Remand Court, où une accusation provisoire de meurtre a été retenue contre lui. Il a été conduit en détention préventive suite à l’objection de la police. Le jeune homme est attendu au tribunal de Mahébourg ce lundi. À noter que les funérailles d’Odile Matambi étaient prévues ce matin.