• Cinq suspects interrogés hier, dont un arrêté pour possession de cannabis

La Criminal Investigation Division (CID) de Rose-Belle soupçonne une complicité au sein d’une station-service de la localité après que son manager (62 ans) a été attaqué dans l’enceinte de la MauBank alors qu’il devait déposer Rs 1, 5 M. L’argent représente les recettes du week-end. Dans le sillage de cette affaire, cinq personnes ont été interpellées et une a été placée en détention après la découverte d’une certaine quantité de cannabis chez elle. Les enquêteurs vont se rendre au Police Command Centre d’Ébène ce mardi pour visionner les caméras de Safe City et tenter d’identifier les deux suspects qui ont pris la fuite sur une moto.

Le délit s’est déroulé hier, peu avant 10h, lorsque le manager de la station-service de Beau Climat s’est rendu à la banque pour des versements. La police soupçonne que deux malfrats à moto ont suivi le sexagénaire dès son départ à Beau-Climat jusqu’à Rose-Belle. En plus, seulement l’entourage du manager était au courant qu’il devait se rendre à la MauBank. Une fois arrivé dans la cour de la banque à bord de sa voiture, il est sorti pour ouvrir le coffre où se trouvait un sac en noir renfermant de l’argent et des chèques. Le tout totalisait Rs 1, 5 M.

Alors qu’il avait les yeux dans sa voiture, il a reçu un coup de poing au visage et il est tombé. Deux inconnus, portant des casques intégraux, vêtus de vestes de couleur noire et bleue l’ont frappé. Puis, ils lui ont donné des chocs électriques avec un “taser”. Profitant de la situation, le duo a pris le sac et devait retourner dans la rue où était garée leur moto. Malgré ses blessures, le manager a quand même pu les poursuivre en alertant le public.

Le sexagénaire a pu agripper un des suspects qui était à l’arrière de la moto. Ce dernier l’a violemment repoussé. Alors qu’un membre du public a lancé une poubelle sur le motocycliste pour tenter de l’arrêter, sans succès. La victime a alors alerté le policier qui travaillait dans la succursale. Le cas a été immédiatement référé à la CID de Rose-Belle.
Les enquêteurs ont interrogé les employés de la banque qui avance « tout s’est passé très vite ». Et d’ajouter : « Nous avons immédiatement déclenché l’alarme et appelé la police en assistant à cette scène. » Le policier dans la banque a lui aussi déclaré qu’il n’a pas eu le temps d’intervenir. Quelques heures plus tard, la police a interpellé cinq suspects dont quatre employés de cette station-service de Beau-Climat. Soumis à un interrogatoire serré, ils ont nié toute implication dans ce vol.

La police a perquisitionné leur domicile où chez l’un des pompistes (29 ans), les policiers sont tombés sur un “bong” et une certaine quantité de cannabis. Le suspect a lancé : « Bong sa misie. Mo servi sa pou fim gandia. » La police est aussi tombée sur une balle que le jeune homme dit avoir ramassée. « Sa bal la mo ti ramas sa dan salte inn gagn kat an de sela. Mo ti gard sa pu fer enn la senn. »

Il a été placé en détention au poste de police de Rivière-des-Anguilles hier soir en attendant son inculpation en justice ce mardi pour possession de cannabis. Comme aucun objet incriminant n’a été trouvé chez les autres suspects, ils ont été autorisés à partir. La CID compte examiner leurs cellulaires pour déterminer s’ils n’ont pas effectué des appels suspects lundi matin. L’enquête est menée par l’équipe du surintendant Seebaluck.