L’activiste Bruneau Laurette, qui a tenu une mobilisation devant la cour de Port-Louis lors de la comparution du ministre Yogida Sawmynaden, ce matin, a déclaré que « le but de notre présence ce matin est en guise de soutien à la famille Kistnen ».

Et d’ajouter : « Nous avions prévu que la police allait nous empêcher d’être présents en grand nombre devant la cour. On a eu des infos à l’effet que la COVID-Act serait utilisée pour arrêter des personnes. Nous nous sommes rassemblés devant la place de la Cathédrale, qui est un lieu “safe”. Nous avons le droit de marcher et de faire des va-et-vient. Personne ne peut nous empêcher de marcher. Quand il s’agit de ministres, la police agit autrement et accorde un autre traitement, alors que les simples citoyens ont droit à d’autres règles. Nou pe trouv enn komiser de polis azan politik olie ki li protez lepep. Missie Servansing bizin kone ki rol li pe amene !