L’équipe du Detective Inspector Appasamy de l’ADSU a mené une opération de Souillac à Cap-Malheureux lundi, pendant laquelle ils ont la main sur quatre suspects ayant tenté de vendre près de Rs 1 million de haschich à des policiers, qui s’étaient fait passer pour des clients. Ces derniers avaient pris contact avec un maçon (21 ans), disant vouloir acheter une certaine quantité de cette drogue. Rendez-vous a alors été fixé sur le pont de Souillac, où le jeune homme est arrivé avec un ami (26 ans).

Tous deux ont alors expliqué aux policiers qu’ils ne sont que « des facilitateurs » et que la drogue n’est pas en leur possession. Après quoi ils ont présenté à leurs « clients » deux autres individus, à savoir un pêcheur (37 ans) et un sans-emploi (38 ans), qui se révélera en fait être le « cerveau » de la bande. C’est d’ailleurs ce dernier qui a demandé aux officiers de leur montrer l’argent. Après quoi le deal pouvait être conclu pour l’achat de 300 g de haschich contre Rs 300 000.

Après que les deux parties se soient accordées, le « cerveau » est parti avec son ami pêcheur, demandant aux policiers et aux « facilitateurs » de les rejoindre sur le parking d’un supermarché à Grand-Baie. Le pêcheur a ensuite demandé aux hommes de l’Adsu, en civil, de le suivre, démarche qui, selon les enquêteurs, avait probablement pour de s’assurer que personne ne suivait le véhicule des « clients ».

Les policiers sont finalement arrivés à Cap-Malheureux, où le sans-emploi est arrivé en voiture. Ce dernier a alors fait signe au pêcheur, qui était à moto, de s’approcher. Ce dernier s’est exécuté, remettant au « cerveau » une sacoche contenant la drogue, avant que celle-ci soit ensuite remise à un constable. Une fois la transaction effectuée, le policier a alors révélé sa véritable identité, après quoi les suspects se sont rapidement retrouvés encerclés.

La police a fouillé les suspects, résultant en la découverte d’une somme de Rs 2 175 sur le chef de la bande. La police a ensuite perquisitionné la maison de ce dernier, à Pavillon, Cap-Malheureux, où l’Adsu a saisi un couteau portant des traces de haschich. Les enquêteurs ont aussi réquisitionné la voiture, la moto ainsi que cinq cellulaires. Les quatre suspects ont été placés en détention après leur arrestation. L’enquête se déroule sous la supervision de l’ASP Jhurry.