Après le départ de l’inspecteur Rajcoomar Seewoo à la tête de l’Anti Robbery Squad (ARS), les Casernes centrales ont muté 34 éléments de cette unité à la Special Supporting Unit (SSU). La décision est intervenue mercredi et concerne deux sergents, 30 constables, une Woman Police Constable et une Woman Trainee Police Constable.

À ce stade, aucune source aux Police Headquarters n’a confirmé s’il s’agit d’un futur démantèlement ou d’une restructuration car l’inspecteur Bhunjun a été appelé à faire la coordination du “day to day business” de l’ARS pour le moment. D’après les renseignements recueillis, des policiers qui ont reçu leur lettre de transfert cette semaine ont sollicité une rencontre avec le Deputy Commissioner of Police (DCP), Rashid Ali Beekun, qui s’occupe des opérations policières et de la SSU et l’ARS. Ces mutations, a-t-on appris, concernent l’équipe anciennement dirigée par l’inspecteur Seewoo basée aux Casernes centrales alors que les policiers travaillant à l’ARS des autres divisions de l’île ne sont pas concernés par ces transferts à ce stade.

Des renseignements glanés aux Police Headquarters laissent comprendre que le commissaire de police Khemraj Servansingh a reçu des doléances de plusieurs policiers qui se sont plaints de « privilèges » accordés à cette unité, qui est aussi connue comme « lekip Jhugroo » ou encore « Rottweiler ». Une décision sera prise sur l’ARS dans les semaines à venir, apprend-on.

L’ARS a été créée en 2015 avec une douzaine d’éléments de la SSU qui, dans un premier temps, ont été appelés à effectuer des patrouilles. Ces policiers ne portaient pas l’uniforme et fondaient dans la masse pour faire de l’“information gathering” dans des cas de vol pour aider leurs collègues des différentes unités police criminelle (CID) à se concentrer sur des dossiers prioritaires. Deux ans plus tard, cette équipe a pris du galon avec l’arrivée des inspecteurs Seewoo et Jeean, sans compter l’augmentation de son personnel et logistique. Cette unité a commencé à traquer les criminels de toutes sortes qu’elle confiait à la CID et à la Major Crime Investigation Team. Ces derniers menaient alors les interrogatoires et s’assuraient des procédures en justice. Des voix ont commencé à s’élever quand cette unité a été appelée à faire un travail en parallèle avec le National Security Service en fournissant un rapport au quotidien à l’ex-CP Mario Nobin et/ou au DCP Jhugroo.

Entre-temps, l’inspecteur Jeean a quitté l’ARS, laissant le champ libre à Rajcoomar Seewoo de diriger cette unité. Ce dernier a été promu chef inspecteur l’année dernière par Mario Nobin avant que le CP Khemraj Servansing n’annule cette décision le mois dernier.