Photo illustration

– Le pêcheur Antoine Capiron (60 ans) toujours porté disparu

Une partie de pêche a viré au drame dans la nuit de mercredi à jeudi à Roches-Noires, lorsqu’une pirogue a chaviré avec ses trois occupants. Si deux d’entre eux ont pu être secourus par la National Coast Guard (NCG), le pêcheur Antoine José Capiron (60 ans), lui, manque toujours à l’appel. Les recherches pour le retrouver en mer se sont révélées vaines jusqu’ici.

Ludovic Annoua (41 ans) et Steeve Michel (52 ans) ont raconté à la police la chronologie des événements. Ils expliquent ainsi avoir quitté Grand-Gaube mercredi après-midi pour partir pêcher au large. N’étant pas satisfaits de leurs prises, tous trois, tous des pêcheurs expérimentés, ont alors décidé de s’aventurer vers Poudre-D’Or. Mais la pluie a commencé à tomber, et la mer est rapidement devenue démontée, expliquent les rescapés.

Jeudi, vers 3h du matin, les trois amis ont commencé à ressentir des secousses dans la pirogue, les vagues devenant de plus en plus fortes et dangereuses. « Enn vag set met inn kraz lor bato », dira Ludovic Annoua à la police. Il n’en fallait pas plus pour que leur embarcation chavire. « Mo tonb dan dilo. Mwa ek Steeve nou naze pou revinn lor pirog. Me nou pa trouv Antoine ! » Aussitôt, le rescapé dit avoir contacté son épouse sur son cellulaire afin de la mettre au courant du drame qui venait de se jouer. « Fer Kosgard vinn rod nou ! » lui a-t-il alors lancé. Les vagues continuant de secouer la pirogue, les deux hommes, comprenant qu’ils risquaient à tout moment de tomber à la mer, ont donc décidé de se refugier près des récifs en attendant l’arrivée des secours.

Entretemps, l’OPS Room de la NCG a été alertée, et rapidement, des membres de la garde-côte de Poudre-D’Or, de Grand-Baie et de Grand-Gaube ont rejoint Roches-Noires à bord d’Heavy Duty Boats. À plusieurs reprises, ils ont passé au crible la zone où les deux pêcheurs étaient censés se trouver, mais en vain. Une opération de recherche rendue d’autant plus difficile qu’il faisait toujours noir.

Finalement, les hommes de la NCG ont aperçu un premier rescapé, qui a été secouru à 4h44. Son ami, lui, a ensuite été trouvé à la passe Saint-Géran. Après quoi Ludovic Annoua et Steeve Michel ont été hélitreuillé à bord d’un hélicoptère, qui les a ensuite déposés sur le terrain de foot de Poudre-D’Or avant d’être pris en charge par une ambulance et de prendre la direction de l’hôpital du Nord.

Pendant ce temps, les recherches, appuyées par un hélicoptère, se sont poursuivies pour tenter de retrouver leur compagnon, Antoine Capiron. Avertis, les proches de ce dernier se sont rendus à Poudre-D’Or pour suivre l’avancée des recherches, pendant que des pêcheurs de la région offraient leur aide à la police pour retrouver le disparu. Quant à la pirogue, elle a été découverte jeudi par les gardes-côtes à hauteur de Roches-Noires. L’embarcation prenant l’eau et pouvant sombrer à tout moment, la NCG a préféré de pas prendre le risque de la remorquer à terre. À noter que les enquêteurs attendent que les rescapés se remettent pour recueillir leur version des faits.