photo illustration

Les enquêteurs en charge du dossier sur la capture de trois suspects au large du Coin de Mire le 28 mai dernier, arrêtés en possession de 13 000 euros (Rs 625 000), soupçonnent qu’une transaction illicite était prévue en haute mer, et ce, même si l’hypothèse d’une entrée clandestine sur le territoire réunionnais n’est pas totalement écartée. En se basant sur les communications entre le skipper Michael Larhubarbe (40 ans), le mécanicien Alexandre Nicolas David (31 ans) et le maçon Melvyn Cassadin (19 ans), l’équipe du DCP Jangi a pu mettre la main sur un 4e suspect vendredi, à savoir Louis Alvino Valentin (25 ans), un éleveur de Grand-Gaube soupçonné d’être celui ayant remis l’argent aux trois autres suspects. Il a été placé en détention en attendant son inculpation provisoire en justice, ce lundi. Le CCID soupçonne ces quatre protagonistes de faire partie d’un réseau impliqué dans la vente de substances illicites.

C’est dans la nuit du 28 au 29 mai que la National Coast Guard (NCG) a détecté la présence d’un bateau de plaisance à environ cinq milles nautiques du Coin de Mire. Les plaisanciers n’ayant pas le droit de prendre la mer en raison des restrictions sanitaires, une équipe de la NCG a intercepté l’embarcation, dotée de deux moteurs Suzuki de 115 H.P. Les policiers ont rapidement remarqué que le numéro d’enregistrement n’était pas aux normes de la Tourism Authority. De plus, le skipper, Michael Larhubarbe, a avoué à la NCG qu’il ne possédait pas de licence, précisant qu’il était sorti en mer « pour tester le moteur ».

Une explication qui n’aura pas convaincu les policiers, qui ont alors décidé de fouiller l’embarcation. C’est ainsi qu’ils sont tombés sur 12 jerrycans de diesel, représentant environ 650 litres, ainsi qu’un sac contenant… 13 000 euros. « Mo pa konn narnye ladan mwa ! », a alors lancé le skipper. Ce dernier ainsi que le mécanicien qui se trouvait à bord ont été emmenés à Port-Louis. Une enquête a alors été ouverte par la police du port avant que le CCID prenne le relais la semaine dernière, en commençant par arrêter Louis Alvino Valentin. D’autres arrestations ne sont pas à écarter.