Yesudass Veeranah, condamné à huit ans de prison en 2013 pour coups et blessures, ayant entraîné la mort de son épouse Nisha Veeranah, fait de nouveau parler de lui. Ayant déjà purgé sa peine, compte tenu de ses jours passés en détention depuis 2006, il était un homme libre depuis plusieurs mois. Toutefois, il a une nouvelle fois été arrêté hier suite à un étrange accident survenu le 2 juillet à Rivière-du-Rempart. La police soupçonne qu’il s’agirait en fait d’une tentative de meurtre.

Une jeune femme a été renversée par une voiture conduite par Yesudass Veeranah le 2 juillet. C’est après avoir visionné les caméras de surveillance que la CID de Piton a émis des doutes qu’il ne s’agirait pas d’un accident. La voiture du suspect roulait sur la route quand le conducteur a subitement tourné sur sa gauche pour percuter de plein fouet la victime qui marchait sur le trottoir. Le conducteur est alors sorti de son véhicule pour voir la piétonne avant de redémarrer. Cet accident s’est déroulé devant plusieurs personnes qui ont laissé la victime au sol, préférant assister à la scène à distance.

Néanmoins, Yesudass Veeranah a appelé la police pour dire qu’il avait percuté une femme lorsqu’il a perdu le contrôle de son engin. La victime a été transportée à l’hôpital du Nord pour des traitements et la police n’avait pu l’interroger. Après que son état s’est amélioré, elle a donné sa version en soutenant qu’elle connaît Yesudass Veeranah, car ce dernier a effectué des travaux d’aluminium chez elle. Une dispute avait éclaté lors du paiement et la victime avait fait comprendre au suspect qu’elle allait porter plainte contre lui pour menaces s’il ne cesse pas avec ses propos déplacés. Prenant en compte ces éléments, la police a arrêté Yesudass Veeranah hier. Ce dernier avance qu’il s’agit d’un accident même s’il admet connaître la piétonne. Il est attendu au tribunal de Rivière-du-Rempart ce jeudi pour son inculpation provisoire.

Yesudass Veeranah avait été condamné à huit ans de prison pour coups et blessures, ayant entraîné la mort de son épouse, sans intention de tuer. Nisha Veeranah est morte le 5 novembre 2005 à Plaine-des-Roches à la suite d’une altercation. Elle reprochait son époux d’entretenir une relation extraconjugale. Ce dernier avait alors placé la tête de la victime entre ses jambes et elle s’est étouffée. Paniqué par ce qui s’est passé, il a pris la direction de l’hôpital du Nord, mais il s’est ravisé en chemin. Il s’est rendu chez une tante à Vacoas, où il a pris des outils avant de se rendre au cimetière de St-Martin pour enterrer le corps de son épouse.