Le poste de police de Coromandel

Onze femmes bangladaises se sont fait escroquer par une de leur compatriote après de fausses promesses d’emploi. L’une d’elle (32 ans), résidant à Belle-Étoile, Coromandel, a déposé une plainte à la police mercredi. Elle a déclaré qu’elle travaille dans une usine comme machiniste. Cette dernière avance que lors d’une conversation, la suspecte, travaillant dans une chaîne de supermarchés, a prétendu qu’elle peut lui faire obtenir un emploi sur place.

Néanmoins, la trentenaire devait lui remettre Rs 20 000 et une copie de son passeport qu’elle a faite le 2 mai. Elle devait supposément prendre son nouvel emploi après une semaine. Mais elle n’a rien entendu à ce sujet après plusieurs jours. Dix autres machinistes bangladeshies ont elle aussi remis de l’argent à la suspecte pour obtenir un nouveau travail, mais en vain.