Photo illustration
  • L’inspectrice qui avait perquisitionné une agence de voyages le mois dernier transférée dans un poste de police

C’est le grand ménage au sein de l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) avec une cinquantaine de permutations qui a pris effet depuis hier. Ainsi, 25 officiers ont été mutés de la brigade antidrogue pour d’autres unités dont la Woman Police Inspector qui avait mené une perquisition dans une agence de voyages de la capitale le mois dernier avec des manquements dans le Diary Book sur une somme de Rs 9,5 M saisie sur place. L’affaire a pris une autre tournure après que la plaignante a déclaré aux Casernes centrales qu’elle ne souhaitait plus aller de l’avant avec ce cas et désirait tourner la page.

D’après les renseignements recueillis, le Police Headquarter n’était pas satisfait de cette opération et une décision a été prise de transférer cette inspectrice dans un poste de police du faubourg de la capitale. Son équipe comprend un sergent et trois constables qui ont, eux aussi, été mutés à la Metropolitan Division (Nord). L’ancienne équipe dirigée par le DCP Choolun Bhojoo a été mutée comme suit : un sergent et trois constables à la Northern Division, quatre constables à la Central Division, le même nombre à l’Eastern Division, deux constables au Metropolitan Sud et à la Special Mobile Force, trois constables à la Western Division et un autre à la Southern Division.

La nouvelle équipe au sein de l’ADSU change avec l’arrivée de 30 policiers dont dix éléments issus de la Special Mobile Force où Khemraj Servansingh occupait le poste de commandant avant sa nomination comme commissaire de police. L’inspecteur Manav Jeean, qui dirigeait l’Anti Robbery Squad avant que l’inspecteur Rajcoomar Seewoo prenne la barre, quitte la Special Supporting Unit pour le quartier général de l’ADSU aux Casernes centrales. Ainsi, un inspecteur, trois sergents et 26 constables intègrent la brigade antidrogue à partir de ce matin.

Selon une source au Police Headquarter, le CP Servansingh « a voulu donner un nouveau souffle à l’ADSU avec un rajeunissement de cette unité ». L’image de l’ADSU a pris un sale coup ces dernières semaines à la suite d’une perquisition dans une agence de voyages et d’une enquête de l’Independent Commission Against Corruption sur la distribution de “reward money” avec un Disclosure Order émis par juge Jane Lau Yuk Poon. Sans compter des zones d’ombre sur l’arrestation de John Brant Vivien à Cité Sainte-Claire fin avril.