Cinq enfants, âgés entre quatre et 11 ans, ont dénoncé leur mère (29 ans) à la police car elle les aurait contraints à mendier.

Et d’ajouter qu’ils s’absentent souvent de l’école. Une équipe de la Family Welfare and Protection Unit, assistée de la police de Curepipe, s’est rendue au domicile des protagonistes à la NHDC de l’endroit où elle a rencontré le père. Sur place, il y avait aussi une fillette de 22 jours qui n’a pas encore été déclarée à l’état civil.

Les officiers ont noté que la maison était insalubre et n’était pas appropriée pour que les mineurs demeurent sur place. Dans un premier temps, les enfants ont été emmenés au poste de police de Vacoas où ils ont raconté que leur mère les force à demander de l’argent et de la nourriture aux passants dans le centre-ville de Curepipe. Après leur plainte, les enfants ont été emmenés à l’hôpital Victoria où un médecin a confirmé qu’ils étaient en bonne santé.

Par la suite, les enfants ont été placés dans un “shelter” tandis que le bébé a été mis dans une “nursery”, en attendant une décision de la cour sur leur sort. Leur mère a été convoquée par la police pour des explications.