• Deux témoins entendus sur le décès du Procurement Officer Pravin Kanakiah

La Major Crime Investigation Team (MCIT) et la police de St-Pierre enquêtent sur les circonstances du décès d’une Clerical Officer de 30 ans, affectée au Prime Minister’s Office (PMO). Son corps a été retrouvé dans sa chambre à son domicile, à Helvetia.
La police a découvert un “horni” autour de son cou, attaché au poignet d’une armoire. Si la thèse d’un suicide est privilégiée pour le moment, les enquêteurs tentent d’établir les circonstances exactes de ce décès, d’autant plus que ce mode de suicide n’est « pas très commun ». Dans le cadre de l’enquête, la police a saisi le téléphone cellulaire et l’ordinateur portable de la jeune femme.

Plusieurs hauts gradés de la police ont fait le déplacement sur place aussitôt cette nouvelle connue. Une fois sur les lieux, les éléments du Scene of Crime Office ont constaté que la scène a été « tampered », avec plusieurs objets qui n’étaient pas à leur place initiale. Les proches de la victime et des voisins ont affirmé qu’ils sont entrés pour voir le corps de la victime. Ce sont des policiers qui ont coupé le vêtement pour détacher la Clerical Officer et, sur les instructions du Dr Sudesh Kumar Gungadin, chef du département médico-légal de la police, le corps a été transféré à la morgue de l’hôpital Jeetoo, où une autopsie est prévue ce mardi pour déterminer la cause du décès.

Entre-temps, la police a saisi un ordinateur portable, un cellulaire et un DVR appartenant à la victime. Elle soupçonne que ces appareils peuvent contenir des informations professionnelles. D’ailleurs, un examen à l’Information and Technology Unit de la police est prévu. Aucune note de suicide n’a été trouvée dans la maison. Selon les renseignements disponibles, la trentenaire était en congé pour préparer des examens, car elle suivait des cours dans une institution tertiaire. De plus, ses proches affirment qu’elle ne montrait aucun signe de détresse.

Par ailleurs, la CID de Chemin-Grenier a entendu deux témoins dans le sillage de l’enquête sur le décès du Procurement Officer Pravin Kanakiah (38 ans), dont le corps avait été retrouvé sous la falaise de Roche-Qui-Pleure, Gris-Gris, vendredi. Une de ses collègues du ministère des Finances affirme l’avoir vu se diriger vers la gare de Réduit le 10 décembre. Cependant, elle n’a pas été en mesure de confirmer si la victime a pris l’autobus, car elle se dépêchait pour aller au bureau. Un autre témoin, un policier, était en patrouille non loin des falaises. Il dit avoir vu la victime qui marchait dans les alentours et admirait la vue. Le policier ne l’a pas interpellé, étant donné que le Procurement Officer paraissait « normal ». Et d’ajouter que des membres du public ont l’habitude de venir sur place pour admirer le paysage. L’officier dit n’avoir vu personne avec Pravin Kanakiah. Les enquêteurs ont déjà fait une demande pour visionner les caméras de Safe City de Réduit pour établir le parcours de la victime et devraient pouvoir aller de l’avant avec cet exercice bientôt. La CID de Chemin-Grenier mène l’enquête avec la collaboration de la MCIT.