Le vice-président du Bharatiya Janata Party (BJP) de l’Inde a sollicité l’ambassade indienne à Maurice pour faire avancer le dossier de la disparition d’un ressortissant de la Grande Péninsule depuis le 20 mars 2020. Tuna Nayak travaillait pour une compagnie privée à Maurice et, le jour de sa disparition, ce jeune d’une vingtaine d’années et originaire de l’État d’Odisha, s’était rendu à un guichet automatique pour transférer de l’argent à son père en Inde. Sauf qu’il ne s’est pas présenté par la suite sur son lieu de travail.

Tuna Nayak était dans l’île depuis mars 2017. Selon le site Odisha.in, les proches du disparu ont contacté la compagnie, où travaillait le jeune homme, mais ils ne sont pas satisfaits des démarches effectuées par l’employeur. La famille de Tuna Nayak a alors sollicité l’aide de Baijayant Panda, un Senior Leader du BJP, le parti au pouvoir en Inde. Selon le journal indien, le politicien a contacté le Haut-Commissariat indien à Maurice pour prendre des mesures nécessaires sur ce cas. Du côté des Police Headquarters, un haut gradé a déclaré que « la police va s’enquérir au sujet de cette affaire ».