Photo illustration

Trois suspects ont été appréhendés par l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) après la saisie de Rs 23 millions de drogues synthétiques dans un colis en provenance de l’étranger. L’affaire remonte au 26 mars, date à laquelle, l’escouade de l’ADSU affectée au Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport a été informée de l’arrivée d’un vol cargo en provenance de Johannesburg, en Afrique du Sud, et dont les paquets étaient acheminés dans l’entrepôt d’une compagnie courrier et logistique, à Plaisance.

Se basant sur le facteur de risques, les limiers de l’ADSU, menés par l’ASP Sooben et le Detective Inspector Mohess, se sont alors rendus sur place pour une inspection. Ils se sont particulièrement intéressés à une boîte portant des inscriptions en mandarin, et dans laquelle, ils ont découvert deux colis. Le premier renfermait deux bouteilles en plastique contenant une substance appelée « kaijah » et, le second, un sachet contenant la même substance, soupçonnée être du cannabinoïde de synthèse.

Au total, c’est près de 1,54 kg de drogue qui a été retrouvée, d’une valeur marchande de Rs 23,1 millions. Le paquet était adressé à un certain Yuvrajsingh Tupsy, un habitant de Solferino, Vacoas, âgé de 31 ans. De ce fait, le surintendant Azima a ordonné que la drogue soit remplacée par un autre produit, légal cette fois, et que le paquet soit refermé en vue d’une opération de livraison contrôlée. Aussi, le colis a été envoyé mercredi au siège de la compagnie de courrier, à Ébène, où une opération a été montée en vue d’interpeller l’importateur.

Lors du rendez-vous de livraison, Yuvrajsingh Tupsy est ensuite venu en prendre possession, avant d’être arrêté sur le champ. À la police, il a expliqué n’être qu’un intermédiaire et qu’il avait été chargé par un certain Pousmadev Loobun (36 ans), résidant Pavé, Cap-Malheureux, de récupérer le colis. Ce dernier, qui attendait patiemment dans sa BMW près d’un commerce de Solferino, a aussitôt été intercepté.

Interrogé sur place, ce deuxième suspect a admis avoir demandé à Yuvrajsingh Tupsy de servir d’intermédiaire. Pour autant, il dément être le cerveau de l’affaire, dénonçant en effet un dénommé Mohammad Haneef Jawaheer (27 ans), un analyste informatique de Rose-Hill, comme étant le commanditaire de la drogue. Peu après, ce dernier a également été arrêté.

Les trois suspects ont été transférés aux Casernes centrales, où ils ont été placés en détention. Ils ont été inculpés hier sous une accusation provisoire d’importation de drogue et demeurent en détention préventive.

L’enquête se poursuit sous la supervision de l’ASP Hossanee.