La Criminal Investigation Division (CID) de Rose-Hill a démantelé un réseau d’individus qui volent des voitures dans la région d’Ébène pour ensuite revendre les parties en pièces détachées aux mécaniciens. C’est sur la base de certaines informations que la police s’est rendue à Highlands où une quadragénaire était en possession d’une voiture Nissan Micra de couleur blanche.

En vérifiant le véhicule, les policiers ont noté que le numéro du moteur est identique à celui d’une voiture Nissan March, qui a été volée dans la région d’Ébène en octobre de l’année dernière. Interrogée sur cette anomalie, la conductrice a déclaré que c’est son mécanicien qui a fait les réparations dans sa voiture qui avait un problème de moteur. La CID a réquisitionné la Nissan Micra.

Entre-temps, une équipe s’est rendue chez un mécanicien de Terre-Rouge (37 ans) qui est passé aux aveux. Il a dit avoir obtenu la voiture à Ébène et devait impliquer deux frères qui étaient avec lui lors du vol. Après avoir retiré les différentes pièces, le mécanicien a laissé la Nissan March chez un proche (26 ans) à Port-Louis. Ce dernier a été arrêté pour possession d’objets volés alors que le mécanicien a lui été arrêté pour vol de voiture. Les deux frères ainsi que la quadragénaire ont, eux, été autorisés à partir.

C’est en octobre de l’année dernière qu’une auditrice de 24 ans a déclaré à la police qu’elle avait garé sa voiture dans la rue pour se rendre sur son lieu de travail. À son retour, l’engin avait disparu. Le préjudice s’élève à Rs 425 000. La police n’écarte pas la possibilité que ce réseau soit derrière d’autres cas de vols de voiture à Ébène. Le mécanicien, actuellement admis dans une clinique, sera interrogé sur d’autres cas similaires. L’enquête est menée par l’équipe du surintendant Bansoodeb.