Le capitaine du MV Wakashio, Sunil Kumar Nandeshwar, et le Chief Officer, Hitihamillage Subodha Janendra Tilakaratna, font face depuis hier à de nouvelles charges retenues contre eux.

Ils répondent chacun d’une accusation de « violation of innocent passage » et sont poursuivis en vertu des articles 3 & 28(1)(a) « of the Maritime Zones Act 2005 coupled with articles 18 (1)(b)& (2) and articles 19 (1)&2 (1) of the United Nations Convention of the law of the sea (UNCLOS) de décembre 1982 ».

Cette nouvelle situation découle de la motion présentée par l’équipe légale des deux membres de l’équipage du vraquier japonais battant pavillon, notamment Me Ilshad Munsoor, qui réclamait la radiation de l’accusation provisoire initiale qui était « unlawful interference with the operation of a property of a ship likely to endanger its safe navigation ».

La Senior State Counsel, Kesri Soochit, a ainsi formulé une motion hier, réclamant que la présente accusation provisoire, retenue contre les deux étrangers, soit rayée et qu’une nouvelle soit logée contre les deux hommes. Une motion de remise en liberté conditionnelle des deux hommes, incarcérés depuis août dernier, sera débattue la semaine prochaine.