Une Management Support Officer (MSO) de 37 ans, affectée au bureau du ministère des Affaires étrangères, a déposé une plainte à la police de Pope Hennessy pour “tampering with official documents”. Elle avance que son bureau se situe au 11e étage de la Newton Tower, à Port-Louis, où elle effectue des “administrative duties”. Et d’ajouter qu’elle répond de ses travaux au Deputy Permanent Secretary dudit ministère.

La trentenaire avance que, le jeudi 21 janvier, elle avait mis dans son tiroir quatre enveloppes scellées contenant environ 300 pages de “matters of highly confidential nature”. Toutefois, en ouvrant le tiroir mardi, elle a noté que les enveloppes ont été “tampered”, avec des agrafes retirées et de nouvelles placées sur les documents. Elle dit de même avoir noté des “scratch mark” sur une des enveloppes.

La plaignante avance qu’elle avait « fermé le tiroir à clé » et soutient « ne pas savoir » si une quelconque information ou un papier a été volé. La MSO avance que seules les personnes, ayant un “access pass” du ministère, qui ont accès à son bureau, qui n’est pas doté de caméras CCTV. Une équipe du Scene Of Crime Office et une de la Crime Intelligence Unit se sont rendues sur place hier pour un constat. Le cas a été référé à la CID de Port-Louis.