Photo d'illustration

Un chauffeur de 63 ans et une femme de ménage de 43 ans ont vécu un véritable calvaire hier au domicile d’un homme d’affaires, à St-Pierre, proche d’une députée de l’Assemblée. Même si ce dernier est absent du pays, les employés sont sur le lieu de travail comme d’habitude.

Le duo se trouvait dans la maison quand trois inconnus masqués, munis de sabres et couteaux, ont fait irruption à l’intérieur pour les menacer. Puis, la bande a ligoté les deux employés avant de fouiller les différentes pièces de la maison pendant une trentaine de minutes. Ils sont repartis dans le véhicule de l’homme d’affaires avec plusieurs objets, dont des bouteilles de whisky et une somme de Rs 8 000. C’est le sexagénaire qui a réussi à se libérer et devait alerter la police.

L’équipe de l’inspecteur Vishal Cowlessur de la CID de Moka s’est rendue sur place, où elle a noté que les caméras de surveillance dans la cour sont hors service. Mais dans l’après-midi, avec l’aide des Field Intelligence Officers, ils se sont rendus au Chassé Bhugaloo, à Salazie, où ils ont découvert, dans un champ, le véhicule volé, dans lequel il y avait un couteau et un document personnel du propriétaire de la maison.

Les enquêteurs ont fait appel au Scene of Crime Office, qui a fait, dans l’engin, un “fibre taping”, un “DNA swabbing” et des prélèvements d’empreinte. Toutes les données ont été envoyées au Forensic Science Laboratory pour analyse.
Les policiers et la Dog Unit ont également inspecté le périmètre sans rien trouver d’autre.

La CID de Moka a entendu plusieurs personnes qui ont déclaré ne pas avoir aperçu les malfrats. Cette enquête est traitée comme un “high profile case”, avec plusieurs hauts gradés qui sont descendus sur le terrain, dont le DCP Hoolash.