Une coiffeuse de 25 ans allègue qu’elle a été kidnappée et agressée sexuellement, mercredi. Sa sœur avait rapporté sa disparition à la police de Rivière-Noire en soutenant que cette dernière travaille avec elle dans son salon à La Preneuse.
Selon la plaignante, sa sœur a pris sa voiture pour Flic-en-Flac où elle devait déposer son fils à l’école. Alors qu’elle était encore dans la maison, la plaignante avance qu’un de ses employés l’a appelée pour l’annoncer qu’un homme avait laissé sa voiture devant le salon avant de partir. Mais il n’y avait aucune trace de sa sœur. Elle a alors contacté cette dernière à plusieurs reprises sur son portable, mais elle ne répondait pas. Étant très inquiète, elle s’est tournée vers la police pour solliciter de l’aide.

La Criminal Investigation Division de la Western Division a alors monté une opération de recherche dans divers endroits dans l’ouest du pays dont Rivière-Noire, Flic-en-Flac et la Preneuse. Les soupçons se sont portés sur l’ex de la victime. La police a tenté de mettre la main sur lui, mais il était absent de chez lui. Finalement, la coiffeuse est rentrée à La Preneuse dans l’après-midi. Elle a déclaré que son ex l’avait aperçue à Flic-en-Flac et l’aurait forcée dans sa voiture avant de se diriger vers Vacoas. Comme elle était effrayée et craignait que le suspect ne l’agresse physiquement, elle s’est laissé faire.

Selon la coiffeuse, son agresseur l’a emmenée dans un lieu retiré à Vacoas où il aurait abusé d’elle sexuellement. Puis, il l’a laissé partir. Après cet incident, la jeune mère a été conduite à l’hôpital pour être examinée par un médecin de la police. Cette dernière a aussi pris les vêtements qu’elle portait pour analyse. La jeune femme n’a pu donner beaucoup de détails sur cette agression car elle était traumatisée. Le suspect est activement recherché. Cette enquête se déroule sous la supervision du surintendant Bansoodeb.