La mineure a accouché d’un bébé mort-né à l’hôpital de Cando

Une collégienne (14 ans) a accouché d’un bébé mort-né à l’hôpital de Candos. Une policière de la Police Family Protection Unit (PFPU) a logé mercredi une déposition au nom de l’adolescente, qui affirme ne pas connaitre l’identité du père. La jeune fille avance qu’elle s’était rendue en février dernier dans une boîte de nuit de Flic-en-Flac avec une amie et que sur place, un garçon, « âgé d’environ 18 ans », a flirté avec elle. La collégienne, qui dit tout ignorer de lui, y compris son nom, a admis avoir eu des rapports sexuels dans les toilettes après avoir consommé de l’alcool. Ils ne se sont jamais revus depuis, dit-elle.

Le 23 juillet, la collégienne se trouvait chez sa grand-mère lorsqu’elle a ressenti « des douleurs atroces au ventre ». Transporté à l’hôpital, un médecin lui a alors appris qu’elle était enceinte de 24 semaines. Elle a ensuite accouché prématurément en pleine nuit d’un bébé mort-né. La police a ouvert une enquête. Des sanctions contre la boîte de nuit en question sont envisagées, notamment pour avoir laissé une mineure d’âge consommer de l’alcool.