La police de Goodlands enquête

Un garçonnet (7 ans) a pu retrouver ses proches grâce à l’intervention d’un receveur de bus lundi alors qu’il était livré à lui-même. La police soupçonne qu’il a fugué de chez lui.
C’est vers midi que l’enfant est monté à bord d’un autobus, à Goodlands, en expliquant au receveur qu’il voulait se rendre chez sa grand-mère, à Trois-Bras. Mais le bus n’allait pas dans cette direction. Le petit garçon semblait perdu et portait des traces de blessures superficielles. Le receveur a alors eu la bonne idée de ne pas le laisser descendre. Et avec le chauffeur, ils ont décidé de prendre l’enfant avec eux.

Arrivés à la gare de Goodlands, les deux hommes ont alors emmené le petit au chef de gare, qui l’a interrogé. Mais le garçonnet ne pouvait donner de détails sur son lieu de résidence ni sur celui de sa grand-mère. Le receveur l’a alors conduit au poste de police, où le petit garçon s’est mis à pleurer, car ayant peur des policiers. Aussi son ange gardien est

resté avec lui.
Aux policiers, le petit garçon n’arrivait pas à dire où il habite et ne pas se rappeler du numéro de téléphone de la maison. En revanche, il a pu donner le nom de son école. La police a alors contacté la direction de l’établissement, qui a finalement donné le numéro de téléphone d’un de ses proches. Pour ne pas le traumatiser davantage, les enquêteurs ne lui ont pas demandé la raison de sa fuite à ce stade. Ses parents seront appelés pour des explications.