– Le personnel de l’hôpital de Flacq soupçonne un cas de malnutrition

La police attend les conclusions du rapport post mortem pour établir la marche à suivre à la suite du décès d’un garçonnet de 36 jours. Le bébé a rendu l’âme à l’hôpital Bruno Cheong, lundi soir à Flacq, alors qu’il était en observation à l’Intensive Care Unit Neo-Natal depuis le 4 décembre. Le personnel soignant a noté que le bébé présentait des symptômes de malnutrition.

À ce stade, la police ignore si c’est un problème propre au bébé qui est la cause de sa malnutrition ou si ses parents ne prenaient pas soin de lui. Ces derniers, des habitants de Quatre-Soeurs, ont été contactés par la police pour qu’ils donnent leur version des faits aujourd’hui.

Selon nos renseignements, les parents avaient déclaré au personnel soignent que le petit refusait de s’alimenter et que sa santé s’était détériorée. Raison pour laquelle ils l’avaient emmené d’urgence à l’hôpital. À ce stade, les enquêteurs ne souhaitent pas faire de conclusion sur un cas allégué de négligence, préférant attendre le rapport d’un médecin légiste. Aucune piste n’est écartée à ce stade.