La police est à la recherche d’un habitant de Camp-Levieux (24 ans), qui a pris la fuite de l’Isolation Ward de l’hôpital Victoria, Candos, dimanche. Ce n’est pas la première fois que cet individu prend la fuite, car la police l’avait ramené à l’hôpital le10 mars après une première fugue. Le jeune homme a été admis à l’hôpital Victoria le 8 mars, car le personnel de santé soupçonnait qu’il puisse être porteur du virus.

Son premier test PCR s’est avéré négatif. Raison pour laquelle il a été mis en isolement pour au moins deux semaines et devait subir d’autres tests. Or, il a filé à l’anglaise, dimanche. Le responsable de l’Isolation Ward a expliqué à la police que seuls cinq membres du personnel travaillent sur place. Et d’ajouter que le personnel rencontre de gros problèmes avec le jeune homme qui serait un toxicomane.

La police a inspecté les recoins de l’hôpital jusqu’à fort tard hier, mais elle n’a pas trouvé le patient. Elle s’est rendue chez lui, mais il ne s’y trouvait pas. Les unités de la Western Division ont reçu l’ordre de ramener le jeune homme à l’hôpital car il n’est pas totalement confirmé qu’il est négatif à la COVID. Il doit encore subir deux autres tests PCR. Des démarches sont en cours pour mettre la main sur lui.