– Ce haut gradé de la police avait outrepassé un Warrant de magistrat en laissant partir Vishal Mauracheea, un agent de l’ancien ministre Sesungkur

L’assistant-commissaire de police (ACP) Baldeo Hangsraj, affecté au Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport, a été arrêté par l’Independent Commission Against Corruption (Icac) jeudi après-midi dans le cadre d’une affaire impliquant un proche et remontant au 24 octobre 2018. À cette date, la police avait interpellé un certain Vishal Mauracheea (44 ans), agent de l’ancien ministre du gouvernement Lepep de 2014 à 2019, Sudhir Sesungkur, accusé d’avoir agressé un laboureur. La Cour de Moka avait en effet émis un « Warrant to Apprehend » contre ce dernier, car il ne s’était pas présenté à son procès à plusieurs reprises, ordre qui a ensuite été exécuté par la police de Montagne-Blanche. Selon les procédures, c’est au Divisional Commander que revient la responsabilité d’indiquer la marche à suivre et l’ACP Hangsraj, responsable à l’époque de l’Eastern Division, avait pris sur lui pour relâcher Vishal Mauracheea sur parole.

Ce faisant, l’ACP Hangsraj a commis une infraction au Court Order. De fait, une enquête a été ouverte sur ce cas, avec pour effet que le haut gradé soit interrogé au Reduit Triangle en décembre 2019. C’est ainsi que les enquêteurs ont appris que les deux protagonistes avaient des liens familiaux. Et même si le policier concerné a estimé avoir « fait (son) travail », l’examen de son portable par les enquêteurs, rendu possible par le biais d’un Judge’s Order, a permis aux enquêteurs de constater que les deux hommes avaient communiqué à plusieurs reprises. Le haut gradé est accusé d’avoir choisi le « private interest over public order », en contravention donc avec la Police Act 1974. Le policier a été relâché sur parole jeudi, mais sera inculpé sous une accusation provisoire de « public official making use of his position for a gratification for another person »lundi .

Vishal Mauracheea avait été arrêté en septembre 2018 par la police de Montagne-Blanche dans une affaire d’agression contre un laboureur. Ce dernier avait ainsi révélé à la police qu’il se trouvait avec son enfant dans un supermarché, en vue de lui acheter des friandises, lorsque, ayant les mains pleines, il a décidé de mettre des bonbons dans sa poche, tout en ayant l’intention, selon lui, de les payer. Ayant vu cela, Vishal Mauracheea l’aurait alors accusé de vol avant de l’agresser avec d’autres complices. Si violemment que le laboureur aura fini à l’hôpital.

Vishal Mauracheea avait obtenu la liberté conditionnelle après son inculpation en Cour. La police l’avait cependant de nouveau arrêté un mois plus tard pour une affaire de possession d’objets volés, en l’occurrence d’articles électriques d’une valeur de Rs 700 000 et que le suspect avait achetés à deux malfrats.

LACP Hangsraj fait l’objet de plusieurs enquêtes au niveau de l’ICAC, qui a reçu plusieurs plaintes anonymes le concernant. Le suspect avait ainsi été interrogé en 2019 pour un voyage qu’il avait effectué en Inde, et qui aurait été financé par un individu impliqué dans une affaire de vol. Certains de ses proches auraient également voyagé en compagnie de l’agent de l’ancien ministre du gouvernement Lepep.

Un troisième dossier auquel il doit répondre au Réduit Triangle concerne des cas de conduite en état d’ivresse à l’Eastern Division. Les enquêteurs accusent le haut gradé de n’avoir pas envoyé plusieurs dossiers à temps en Cour pour que des poursuites soient entamées. Or, il faut savoir que passé un certain délai, le contrevenant ne peut plus être poursuivi.