photo illustration

– Accusation provisoire de meurtre contre Jean Didier Alexis et Shivnarain Nanuck, traduits au tribunal de Port-Louis mardi

– Le suspect Alexis fut arrêté en juillet 2019 avec un sac contenant Rs 1,5 M…

La Major Crime Investigation Team (MCIT) est sur la piste du réseau d’un trafiquant de drogue opérant dans un faubourg de la capitale après deux nouvelles arrestations dans le sillage de l’enquête sur le meurtre de Jean Deveaux Augustin (56 ans) à Karo Kalyptis dans la nuit du 10 au 11 juin. Jean Didier Alexis (30 ans) résidant Ste-Croix et Shivnarain Nanuck (48 ans), un habitant de Mare D’Australia ont été traduits au tribunal de Port-Louis mardi et une accusation provisoire de meurtre a été logée contre eux.

Les enquêteurs ont appris que Jean Didier Alexis et Shivnarain Nanuck se trouvaient tout près du bâtiment dans lequel la victime se faisait tabasser pour avoir volé un colis de drogue appartenant à un trafiquant de drogue. Leur présence a été confirmée par les images des caméras de surveillance de la région. La police les soupçonne d’être au courant du lynchage qui s’y déroulait et d’avoir été attribués la tâche de surveiller les alentours pour empêcher toute personne d’accéder à l’intérieur. Mais, ils nient connaître le quinquagénaire ou encore les circonstances de son décès. Ils devront donner davantage de détails dans le courant de la semaine.

Jean Didier Alexis, parenté à un accusé condamné dans l’affaire Gro Derek, est fiché par la police. En juillet 2019, une équipe de l’Anti Drug and Smuggling Unit (Adsu) avait perquisitionné sa maison, le soupçonnant d’être un dealer de drogue. Les limiers avaient obtenu une information à l’époque selon laquelle il contrôlait une bande de “jockeys” dans la rue et qu’il recueillait de l’argent auprès d’eux après la vente de drogue. La police avait découvert un sac rempli de billets chez le trentenaire totalisant Rs 1 566 875. Jean Didier Alexis avait avancé l’avoir ramassé dans un buisson et avoir conservé l’argent. Il avait été inculpé sous une accusation provisoire de blanchiment d’argent et libéré sous caution plus d’un mois plus tard. D’ailleurs, il est dans l’attente de son procès dans cette affaire. La police le soupçonne d’être le lieutenant du trafiquant de drogue et ce serait lui qui aurait monté le plan pour passer à tabac Jean Deveaux Augustin. Quant à Shivnarain Nanuck, la MCIT trouve étrange qu’il se trouvait loin de chez lui à cette heure tardive. Elle soupçonne que sa présence dans le bâtiment où la victime se faisait tabasser ne serait guère une coïncidence.

Par ailleurs, le footballeur de la sélection de Maurice Jean Fabrice Augustin (26 ans), sur qui pèse une accusation provisoire de meurtre, clame son innocence. Cet habitant de Riche-Terre dit qu’il ne faisait que passer près du lieu de l’agression et qu’il ignorait tout de ce qui se déroulait à l’intérieur. La police a déjà pris ses dispositions pour examiner son cellulaire en vue de déterminer un quelconque lien avec les suspects arrêtés ou tout autre personne à la réputation douteuse. Le jeune homme comparaîtra à nouveau devant la justice le 8 juillet. Quand au suspect Shayne Wong Ken (26 ans), il a fait plusieurs « révélations » au cours de son interrogatoire, qui font actuellement l’objet d’une vérification. La police n’écarte pas d’autres interpellations dans les jours à venir.

Affaire à suivre.