Un constable de 25 ans, affecté au poste de police de Rose-Hill, a été épinglé par ses collègues de l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) alors qu’il tentait de leur vendre une certaine quantité de cannabis. C’est sur la base de certains renseignements que l’équipe de l’inspecteur Appasamy a pris contact avec un barman (23 ans) de Montagne-Ory, après avoir appris qu’il écoulait de la drogue dans la localité.

Des policiers se sont fait passer pour des clients et ils ont pris contact avec le dealer présumé. Ils ont réussi à le convaincre de leur vendre une certaine quantité de cannabis et un rendez-vous a été fixé près d’un collège à Moka, jeudi matin. Le barman est arrivé en compagnie du policier, qu’il a présenté aux « clients » comme étant son partenaire, et d’un autre jeune de 27 ans. Chacun avait en sa possession un sachet de cannabis d’une valeur marchande d’environ Rs 150 000 qu’ils voulaient vendre pour la moitié du prix. Alors que les suspects retiraient la drogue pour la donner aux clients, les membres de l’ADSU les ont encerclés et révélé leur identité. La police les a arrêtés et saisi la drogue. Une somme de Rs 3 350, soupçonnée de provenir d’une activité illicite, a également été récupérée sur eux. La police les a ensuite conduits dans les maisons qu’ils habitent pour une fouille mais rien d’incriminant n’a été trouvé.

Par la suite, les trois suspects ont été soumis à un interrogatoire et le policier, qui devait prendre son service dans la soirée, a nié connaître les activités illicites de ses amis. Et d’ajouter qu’il les avait accompagnés à leur demande. Mais ses propos n’ont pas convaincu les enquêteurs. Les trois suspects ont été placés en détention en attendant leur inculpation en justice ce vendredi. L’enquête se poursuit sous la supervision de l’ASP. Jhurry.