– L’équipe de l’ADSU du port et celle de la CANS sont confinées chez elles

L’opération menée par l’ADSU et la Customs Anti Narcotics Section (CANS) au large de Port-Louis samedi, ayant abouti à la saisie de Rs 30 M de drogue sur le LSS Success, a eu un effet inattendu. Les Indiens Inder Singh Partap, Bhupendra Singh, Bhavesh Wagadre et le Tanzanien Bhavesh Girish Zalera ont été placés en isolement au Vacoas Detention Centre (VDC). Ce sont les seuls détenus qui sont incarcérés dans le bâtiment alors que les autres, qui s’y trouvaient, ont été emmenés dans les cellules du poste de police de Vacoas et d’autres postes de la Central Division.

Comme les officiers sont montés à bord du bateau composé d’étrangers, leur supérieur leur a donné des instructions pour rester en confinement chez eux. De plus, ils ont dû se soumettre aux tests médicaux pour confirmer qu’ils n’ont pas le Coronavirus. Ils reprendront leur poste après une dizaine de jours.

Les quatre étrangers ont eux aussi effectué les tests médicaux alors que leur inculpation provisoire en justice pour importation de drogue se fera à travers une visioconférence. D’ailleurs, des dispositions spéciales avaient été prises pour les véhiculer de Port-Louis à Vacoas samedi, le tout se déroulant sous la supervision d’une équipe du ministère de la Santé. À ce stade, les enquêteurs ne comptent pas interroger les suspects, préférant attendre le feu vert du ministère de la Santé.

Cette saisie de drogue a été une réussite grâce à une collaboration entre la douane mauricienne et celle de l’Afrique du Sud. Le navire, transportant 626 têtes de bétail, a quitté le port de l’East London le 31 mai pour Port-Louis. Son équipage est composé majoritairement d’Indiens et de Tanzaniens. Une fois le navire arrivé dans notre eau territoriale tôt samedi matin, la CANS a sollicité la police, qui a dépêché un bateau du National Coast Guard (NCG) pour l’escorter jusqu’au Quai D. Néanmoins, les officiers de la CANS et de l’ADSU du port sont montés à bord du navire afin de veiller qu’aucun suspect ne tente de se débarrasser de la drogue. Les autorités locales ont mis la main sur 41 paquets de cannabis pesant 36 kg, deux paquets de résines de cannabis de 2,06 kg, et 94 seringues renfermant des pâtes de cannabis. La drogue est évaluée à Rs 30 M. La police et la CANS ont procédé à quatre arrestations à bord, à savoir les Indiens Partap Singh (“supernumerary”), Bhavesh Wagadre (“2nd officer”), Bhupendra Singh (“seaman”), et le Tanzanien Bhavesh Girish Zalera (“apprentice”). Ces derniers s’occupaient des lieux où la drogue a été cachée. Le LSS Success, battant pavillon panaméen, est toujours à Port-Louis, car les autorités ont interdit son départ pour le moment.