C'est un entrepreneur de 34 ans qui a porté plainte contre eux à la police de Camp-Levieux.

Ivan Mooken, conseiller du PMSD à la mairie de Beau-Bassin/Rose-Hill et ses deux frères, font l’objet d’une enquête par la police pour acte de vandalisme, menaces, et pour l’utilisation de cocktail Molotov à Mont-Roches, mardi soir. C’est un entrepreneur de 34 ans qui a porté plainte contre eux à la police de Camp-Levieux.

Ce dernier avance que vers 20h, il se trouvait dans sa cour quand il a vu arriver quatre voitures avec une dizaine de personnes à bord. Elles se sont arrêtées devant sa maison. Trois des suspects portaient des masques et trois autres avaient des sabres en main. Le plaignant a alors couru dans sa chambre en prenant avec lui son père et devait fermer la porte à clé. Les énergumènes ont saccagé divers objets à l’intérieur dont une télé, un appareil DVD, un aquarium, et une fontaine en porcelaine.

À un moment donné, selon le trentenaire, il a pris son courage à deux mains et devait sortir de la chambre pour épier la bande. Il a alors aperçu les trois frères Mooken dont Ivan qui endommageaient les vitres des fenêtres. Puis, l’un d’eux aurait allumé un cocktail Molotov qui s’est enflammé. Il l’a alors jeté dans la rue pour ne pas se faire brûler les mains. Son frère a alors éteint les flammes avec un extincteur de voiture. Puis, le groupe a quitté les lieux.

Après leur départ, l’entrepreneur a évalué les dégâts et devait confirmer la disparition d’un ordinateur portable, de deux portables et d’une chaîne en or. La valeur des dommages s’élève à Rs 50 000 alors que les objets volés sont estimés à Rs 90 000. Après cet incident, la police s’est rendue chez la victime le soir pour un constat. Le cas a été référé à la Criminal Investigation Division de la Western Division. C’est une histoire de vengeance qui serait à l’origine de cet acte de vandalisme.

Ce n’est pas la première fois qu’Ivan Mooken fait l’objet d’une enquête policière. En mai 2018, il avait été arrêté par la police après un incident à Mont-Roches. Plusieurs personnes avaient frappé un motocycliste quand les membres d’une famille se sont interposés pour arrêter cette agression. Le groupe a alors fait appel à des individus encagoulés et armés de samouraï pour agresser sept membres de cette famille à Mont-Roches. Dans le cadre de cette enquête, le conseiller municipal Ivan Mooken a été arrêté pour avoir vandalisé une voiture et libéré sous caution.