Le Central CID a procédé à une nouvelle série d’interrogatoires dans le sillage de l’enquête initiée sur des messages échangés sur un groupe WhatsApp.

Après l’arrestation de Dhiren Moher, hier, d’autres individus ont été interpellés ce vendredi. Ils sont interrogés aux Casernes centrales.

Selon les informations recueillies, la police aurait jusqu’ici établi les noms de six personnes faisant partie de ce groupe de WhatsApp.

Pour rappel, Dhiren Moher avait été placé en état arrestation. Ce denier a été inculpé sous une accusation provisoire de « Breach of ICTA ». Après avoir fourni une caution de Rs 2 000 et une reconnaissance de Rs 10 000, Dhiren Moher a obtenu la liberté conditionnelle.

La plainte a été consignée par l’avocat Rouben Mooroongapillay qui, aux Casernes centrales, a regretté “des messages très graves, très disturbing”.