Le couperet est tombé pour Alex Louis. Ce dernier, poursuivi pour le meurtre de son ami, France Christian Boitieux, devra purger 25 ans de prison. C’est ce qu’a décidé la juge Mary Jane Lau Yuk Poon, après avoir fait part de « l’atrocité du crime ».

Pour rappel, l’accusé avait, au cours d’une dispute, assené plusieurs coups de couteau à la victime, avec qui il avait l’habitude de prendre un verre. « The goriness and bloodshed of this manslaughter incident are deeply appalling so that in spite of the guilty plea of accused, he deserves a severe and strong punishment. The sentence meted out to accused is also to act as a deterrent so that the public at large is made aware that taking someone’s life is considered to be very serious », a conclu la juge, justifiant ainsi la peine de 25 ans de prison infligée à Alex Louis pour le meurtre de son compagnon de beuverie, France Christian Boitieux.

Le crime a été commis le 9 novembre 2015 à l’Agrément, Saint-Pierre, après une houleuse dispute ayant éclaté entre les deux hommes alors qu’ils consommaient de l’alcool au domicile d’Alex Louis. Ce dernier aurait en effet découvert que Christian Boitieux avait autrefois fait de la prison et qu’il avait été impliqué dans de nombreux cas de vol. Raison pour laquelle il s’en serait pris à la victime avant de lui porter plusieurs coups de couteau de cuisine à l’abdomen.

Il avait ensuite laissé son « ami » gisant dans une mare de sang sur un terrain en friche. Après quoi il était rentré chez lui pour prendre une douche et se débarrasser de ses vêtements, tachés de sang, en y mettant le feu. L’autopsie du corps de France Christian Boitieux avait imputé la mort de ce dernier à un choc résultant de multiples blessures.
La juge devait prendre en considération la manière dont l’accusé a réagi pour mettre fin aux jours de Christian Boitieux, faisant état d’un « comportement violent troublant » qui a mené à ce crime « ignoble ». Ce qui justifie, selon elle, ce verdict sévère.