La voiture rouge utilisée pour transporter Soopramanien Kistnen sous l'effet d'une forte dose de pérhitine de La Louise
  • Des images de Soopramanien Kistnen identifiées selon des enregistrements dans une Betting Shop de La-Louise le vendredi 16 octobre
  • Emploi fictif contre le ministre Sawmynaden : la MCIT décide de se rendre au NPF et à la MRA pour la Documentary Evidence

En dépit de l’ajournement des travaux de l’enquête judiciaire devant le tribunal de Moka, le Legal Panel des Avengers, mené par Mes Rama Valayden et Roshi Bhadain, compte accentuer la pression en vue de faire la lumière sur le meurtre de l’agent du MSM à Quartier-Militaire/Moka (No 8) Soopramanien Kistnen. Ainsi, dans la matinée, deux éléments cruciaux ont émergé, soit le Blue Star Test sur la voiture rouge a révélé des traces de sang dans le coffre de cette voiture et ensuite le visionnage d’enregistrements privés a confirmé la présence de Soopramanien Kistnen dans une Betting Shop de La-Louise le vendredi 16 octobre dernier. De son côté, Me Rama Valayden s’est rendu à la Major Crime Investigation Team (MCIT) pour acculer la police sur la voiture rouge, qui aurait été utilisée pour le transfert de la victime de La-Louise au champ de cannes de Telfair le vendredi 16 octobre. Le Leading Counsel, détenant un Watching Brief pour les proches de la victime, a également remis des Exhibits relevées lors d’une récente descente sur les lieux du crime à Telfair. Les hommes de loi faisant partie de l’Avengers Team prévoient de mener campagne pour que la MCIT soit dessaisie de cette enquête au vu des allégations d’intimidations contre au moins un témoin, qui a déjà déposé devant l’enquête judiciaire, présidée par la magistrate Vidya Mungroo-Jugurnuth.

L’une des pièces à conviction susceptible de faire la lumière sur les circonstances de l’enlèvement de Soopramanien Kistnen, sous l’effet d’une forte dose de péthidine, et de son transfert de La Louise à Telfair le 16 octobre, est remontée à la surface. Ainsi, depuis le week-end, Me Valayden dit détenir des informations au sujet de la voiture rouge, dont des débris avaient été relevés sur les lieux du crime. Il a même montré à la presse des photos de cette voiture, dont le nom du propriétaire est connu.

Les dernières informations disponibles vont dans le sens d’une relance de la piste du meurtre prémédité avec des injections de péthidine administrées à Kistnen Soopramanien avant que ce dernier ne soit abandonné dans un champ de cannes, de surcroît incendié. Les résultats du Blue Star Test ont révélé des traces de sang dans le coffre de cette voiture rouge. Et à partir de là, des tests ADN devront être effectués pour les identifications formelles.

D’autre part, il ne fait aucun doute qu’à partir de 13 h 14 le vendredi 16 octobre, Soopramanien Kistnen se trouvait dans la région de La-Louise. Il a été identifié dans des enregistrements vidéo au sein d’une Betting Shop de la région et ces détails sont actuellement en possession des enquêteurs de la police.

Dans sa déposition consignée ce matin, Me Valayden est revenu avec des précisions au sujet de cette voiture, dont la présence sur les lieux du crime était connue des limiers de la CID de l’Eastern Division dès les premières étapes de l’enquête, mais sans qu’aucune démarche n’a été initiée pour la confirmation officielle. D’ailleurs, commentant ces détails lors d’un point de presse, il devait soutenir : « Nous, nous sommes les acteurs, les enquêteurs; eux, ils sont les menteurs et les malfaiteurs. Pourquoi la police n’a pas encore agi ? Ils ne veulent pas trouver les coupables ! »

D’autre part, les hommes de loi de l’Avengers Team sont d’avis que l’enquête sur différents aspects du meurtre de Soopramanien Kistnen devrait être retirée de la MCIT au vu des développements intervenus vendredi dernier devant le tribunal de Moka. « Avec ces dénonciations de “tampering with evidence” et de “perverting the course of justice”, le commissaire de police, garant des droits sous la Constitution, a le devoir sacré que cette enquête soit menée en toute indépendance et transparence. De ce fait, la MCIT s’est disqualifiée et Khemraj Servansing se doit d’agir », soutient en substance Me Valayden.
Par ailleurs, en prélude à l’audition du ministre du Commerce, Yogida Sawmynaden, dans le volet d’emploi fictif de Shakuntala (Simla) Kistnen, en tant que Constituency Clerk de Quartier-Militaire/Moka (No 8), et sous la pression du tribunal de Moka, la MCIT se décide enfin à verser dans le dossier à charge la Documentary Evidence de base. En ce début de semaine, une escouade de la MCIT devra se rendre dans les locaux du National Pensions Fund et de la Mauritius Revenue Authority (MRA) pour les détails sur les contributions versées par le ministre Sawmynaden au nom de l’épouse de Soopramanien Kistnen.
Ce ne sera qu’après cette étape que le ministre du Commerce et colistier du Premier ministre, Pravind Jugnauth, sera appelé à consigner sa version de faits dans cette affaire d’emploi fictif, financé par des fonds publics sous les National Assembly Regulations. Par ailleurs, Me Valayden est arrivé à la CID ce matin en compagnie d’un nouveau témoin ayant des informations cadrant avec l’enquête sur le meurtre allégué de Soopramanien Kistnen.