Ritesh Appadu (26 ans) a trouvé la mort vendredi dernier après s’être disputé avec un ami non loin de la NHDC de New-Grove. A l’origine du drame : une affaire d’argent. Le suspect, Jean Bradley Jolito Dylan Milazar (19 ans), est passé aux aveux. Ce dernier dit ainsi avoir rencontré la victime dans la rue le soir du drame. Ce qui l’aurait surpris, dit-il, en cette période de confinement, car, à cette heure, cet apprenti mécanicien devait normalement se trouver chez lui, à La Rosa.

Son ami lui aurait alors réclamé une somme d’argent qu’il lui devait. Mais le suspect a nié lui devoir quoi que ce soit, ce qui aurait engendré une dispute. Après quoi la victime aurait agressé physiquement Jean Bradley Milazar, qui aurait aussitôt répliqué en donnant un coup de poing au visage de la victime, laquelle serait lourdement tombée par terre, se blessant la tête. « Letan monn trouv disan, monn panike. Monn sove », avance le présumé agresseur.

La victime a finalement été découverte par un peintre de 30 ans. Ce dernier travaillait en effet dans son atelier lorsqu’il a entendu du bruit provenant de l’extérieur. En sortant, il a alors vu Ritesh Appadu gisant sur l’asphalte. Le trentenaire l’a alors amené à l’hôpital Nehru de Rose-Belle, où un médecin a constaté le décès de la victime. L’autopsie, pratiquée par le Dr Sudesh Kumar Gungadin, chef du département médico-légal de la police, a attribué le décès à une « traumatic subarachnoid haemorhage ».

La police a rapidement arrêté Jean Bradley Milazar, qui se trouvait chez lui. Lors de son interrogatoire, il dit n’avoir donné qu’un seul coup de poing à son « ami » et qu’il n’avait aucune intention de tuer ce dernier. La police attend le rapport complet du médecin légiste pour vérifier ses dires, et voir ainsi s’il s’est ou non acharné sur la victime. Le suspect a été placé en détention au poste de police de Rose-Belle. Il a été inculpé sous une accusation provisoire de meurtre durant le week-end.