Photo illustration

Jean Lucandra Prudence (22 ans), plus connu comme Gro Samuel, intéresse fortement l’Anti Drug and Smuggling Unit (Adsu) depuis la saisie record de 269 kg de drogue, valant Rs 3,7 Mds. Cet habitant de Baie-du-Tombeau était recherché depuis début mai, soit tout juste après l’arrestation de Ritesh Gurroby. Malgré son jeune âge, la police dispose d’informations à l’effet qu’il serait celui qui gère l’argent du réseau. En plus de cela, ce serait lui qui aurait eu l’idée de cacher la drogue sous terre sur un terrain occupé par les frères Gurroby à la Club Med Road, Pointe-aux-Canonniers.

Sa proximité avec le constable Garry Joumont est connue dans les milieux de l’Adsu. Depuis que le policier avait été auditionné par la commission Lam Shang Leen en 2018, les Casernes centrales l’avaient à l’œil. Étant un ancien Field Intelligence Officer (FIO) basé à la Metropolitan Nord, Garry Joumont a déjà été aperçu conversant avec Gro Samuel dans la région de Baie-du-Tombeau. D’ailleurs, les enquêteurs sont convaincus que les relevés téléphonique du constable en détention pourraient confirmer une communication entre le jeune homme et lui.

L’Adsu soupçonne que ce serait Garry Joumont qui serait le « guide » de Gro Samuel et que les deux hommes faisaient partie du convoi ayant transporté le supercargo de drogue à Pointe-aux-Canonniers. D’ailleurs, un dénommé Damien, l’homme à tout faire de Gro Samuel, est activement recherché par la police. Selon les informations de l’Adsu, Jean Lucandro Prudence serait à la tête d’une petite équipe qui travaille pour lui. Mais c’est le jeune homme qui traitait directement avec les trafiquants. Il serait un des distributeurs majeurs de drogue dans certains faubourgs de la capitale.

Un haut gradé de l’Adsu l’a qualifié « d’opportuniste et d’intelligent ». Gro Samuel est capable de s’occuper de tout, dit-on, « de la distribution de drogue dans différents quartiers jusqu’à la manière de blanchir les millions de roupies d’argent illicite ». L’Adsu compte interroger Jean Lucandro Prudence sur les aspects susmentionnés. Son complice, Geoffret Imbe (24 ans), plus connu comme Jeffrey, arrêté avec lui dans une maison à Chebel mardi, sera pour sa part interrogé sur les activités du reseau, car il est considéré comme le bras droit de Gro Samuel. L’Adsu a mené une perquisition jeudi chez lui à Morcellement Ilois, Baie-du-Tombeau, où rien n’a été trouvé.

L’ICAC a déjà initié une “preliminary inquiry” sur les protagonistes arrêtés par l’Adsu. La commission anti-corruption soupçonne que la villa avec piscine à Albion, appartenant au constable Garry Joumont, aurait été en partie financée par Gro Samuel. De plus, l’équipe de Navin Beekarry enquêtera sur la fortune de Gro Samuel, après avoir appris qu’il serait derrière l’achat de villas et de véhicules.

Toujours en ce qui concerne les propriétés immobilières, l’ICAC s’intéresse aussi à des bungalows qu’occupaient les frères Gurroby dans le nord. Le paiement a été effectué par des compagnies dont les activités officielles font sourciller. Les enquêteurs n’écartent pas la possibilité que les revenus de ces entreprises aient été artificiellement grossis par des fonds provenant d’activités illicites.