– Ils seraient impliqués dans le « cortège » ayant transporté les Rs 3,6 Mds de drogue à Pointe-aux-Canonniers

La police a arrêté deux importants membres du réseau Gurroby lors d’une opération lundi soir à Chebel. Jean Prudence, alias Gro Samuel, et Geoffrey Imbe, plus connu sous le sobriquet de Jeffrey, ont en effet été pincés après plus d’un mois de recherche. Ces deux habitants de Baie-du-Tombeau n’avaient plus donné signe de vie depuis le 2 mai, lorsque Rs 3,6 Mds de drogue avaient été saisies sur un terrain occupé par Ritesh Gurroby sur la Club Med Road, à Pointe-aux-Canonniers.

L’Anti Drug and Smuggling Unit (Adsu) soupçonne les deux suspects d’avoir loué un véhicule pour suivre un cortège de véhicules dans lequel se trouvaient Ritesh et Nitiraj (Niresh) Gurroby, le sergent Garry Joumont ainsi que d’autres individus toujours recherchés, pour protéger la cargaison de drogue depuis sa sortie en mer jusqu’au lieu de la « cache ». Très peu d’informations étaient disponibles hier soir quant au sort des deux suspects. Les Casernes centrales évoquaient une détention “in communicado” hier dans la soirée.

Jeffrey et Gro Samuel sont considérés comme étant très proches de Ritesh Gurroby. Leurs noms avaient d’ailleurs été donnés par l’un des suspects il y a quelques semaines. Les deux hommes accompagnent ainsi souvent Ritesh et son autre frère, Nitesh (arrêté par l’Icac), au Champ de Mars pour assister aux courses hippiques. Ces deux suspects feraient partie d’une équipe misant de grosses sommes chez des bookmakers. L’argent serait alors placé dans un sac à dos, qu’ils emportent toujours avec eux.

Ce seraient les frères Gurroby, anciens propriétaires de chevaux au yard Amar Sewdyal, qui leur donnaient les tuyaux. Ces derniers étant dans le paddock, Geoffrey Imbe et Jean Prudence avaient pour tâche de jouer pour les Gurroby. L’ICAC avait également appris que des suspects passaient chez des bookmakers véreux pour acheter les reçus gagnants de gros montants. Ils montraient alors aux enquêteurs qu’ils auraient gagné des courses, bien qu’il ne s’agissait que d’une stratégie visant à blanchir l’argent sale, selon les enquêteurs.
Après l’arrestation de Gro Samuel et Jeffrey, l’Adsu compte examiner leurs cellulaires afin de faire l’historique de leurs différentes communications, d’autant que tous deux sont aussi considérés comme étant les financiers de Ritesh Gurroby. C’est de fait eux qui avaient pour tâche de blanchir l’argent sale avant de le remettre dans le circuit. Pour ne pas éveiller les soupçons des autorités, les frères Gurroby ne conservaient en effet pas de grosses sommes sur leurs comptes bancaires, raison pour laquelle les deux habitants de Baie-du-Tombeau auraient agi comme prête-noms.

La police espère obtenir de précieuses informations si les deux hommes décident de collaborer. D’autres suspects, dont l’identité est connue, sont par ailleurs dans le collimateur de l’Adsu, même s’ils ne donnent eux aussi pas signe de vie depuis quelques semaines. D’importants développements sont attendus au niveau de l’enquête prochainement.