Photo illustration

Après l’arrestation de Komal Anand Ramdoo la semaine dernière, sa partenaire d’affaires, Samantha Nagadoo, a été arrêtée par l‘Independent Commission Against Corruption (ICAC) mardi. La femme d’affaires, à la tête de la compagnie Oseanou Ltd. et Avisa Mauritius, a avoué avoir dépensé Rs 3 425 000 pour l’achat du bateau de plaisance Moana 1. Cette embarcation est impliquée dans les activités de pêche au gros au large de Rivière-Noire. La location du Moana 1 n’est pas à la portée du commun des Mauriciens car il faut compter à partir de Rs 18 000 pour un Half-Day Trip.

Les limiers de l’ICAC ont appris que Nitiraj (Niresh) Gurroby, arrêté par l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) après la saisie de 369 kg de drogue le 2 mai, avait effectué un essai (Sea Trial) du Moana 1. En plus, c’est lui qui a négocié pour l’achat du bateau. Sauf que c’est la compagnie Oseanou Ltd qui a réglé la facture. Ce qui pousse les enquêteurs à croire que cette entreprise ne serait qu’un paravent pour blanchir l’argent des Gurroby. Et que ses directeurs Komal Anand Ramdoo et Samantha Nagadoo ne seraient que des prête-noms.

Outre l’achat du bateau, l’ICAC a aussi appris que les frères Gurroby menaient la belle vie à Rivière-Noire. Nitiraj Gurroby avait approché une compagnie immobilière à Bambous qui offre des Project and Properties Services pour la location d’une villa à la Balise Marina, Rivière-Noire. La compagnie Avisa Ltd du duo Komal Anand Ramdoo et Samantha Nagadoo a payé Rs 319 200 pour la location de cette propriété pour six mois à partir de janvier.

Mais le 11 février, des éléments de l’ADSU avaient débarqué dans ce quartier huppé de la Balise Marina où ils ont interpellé Niresh Gurroby dans une Jaguar avec Rs 500 000 en sa possession. Il n’avait aucune trace de drogue sur lui en dépit de certaines informations de la police selon lesquelles il était impliqué dans des activités illicites. Le suspect avait dû produire certains documents pour expliquer la provenance de cet argent dont des reçus de course. Il avait été relâché sous caution après son inculpation provisoire pour blanchiment d’argent.

Après cet épisode, il a préféré quitter cette villa, soupçonnant que la police le traquait. Il n’a même pas demandé un remboursement du loyer pour les quatre mois restants. Nitiraj Gurroby est parti s’installer dans un bungalow à Chemin Vingt-Pieds, Grand-Baie. Samantha Nagadoo n’a pas dévoilé la provenance des fonds utilisés pour payer le bateau et le loyer de Niresh Gurroby. Elle a été traduite au tribunal de Bambous où une accusation provisoire de blanchiment d’argent a été retenue contre elle. Elle a payé une caution de Rs 250 000 et signé une reconnaissance de dette de Rs 5 millions.