- Publicité -

Pétition électorale du No 8 : Suren Dayal obtient quelques jours de répit

Le candidat battu de l’Alliance Nationale, Suren Dayal, retournera en Cour suprême pour la reprise de son contre-interrogatoire par Me Raouf Gulbul, dont les services ont été retenus par la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC), dans le cadre de la pétition électorale déposée pour demander l’annulation de l’élection du Premier ministre Pravind Jugnauth, de la vice-Première ministre Leela Devi Dookun-Luchoomun et du député Yogida Sawmynaden dans la circonscription No 8 (Moka-Quartier-Militaire). L’avocat de Suren Dayal, Me Robin Ramburn, Senior Counsel, a fait une demande en Cour suprême, hier matin, pour l’ajournement de la séance vu que Suren Dayal est souffrant et ne sera pas en mesure d’assister à la séance en Cour suprême.

- Publicité -

Le Senior Counsel a expliqué que Suren Dayal ne s’est pas senti bien après le contre-interrogatoire d’hier qui a pris fin vers 18h et qu’après avoir consulté son médecin, ce dernier lui a accordé deux jours de repos. Les avocats des autres parties n’ayant pas objecté à la demande de Me Robin Ramburn, les juges David Chan Kan Cheong et Karuna Devi Gunesh-Balaghee ont ajourné l’affaire à lundi prochain. Suren Dayal était présent en Cour suprême hier matin pour prendre connaissance de la décision des juges.

Les témoins assignés par le pétitionnaire, à savoir Salim Muthy, Narendranath Gopee ou encore Rajenrah Ramdhean, ex-président de la Mauritius Sanatan Dharma Temples Federation, ont été appelés à être présents lundi prochain. L’ex-Premier ministre adjoint et ministre de l’Énergie, Ivan Collendavelloo, témoin pour les défendeurs, sera, lui, appelé jeudi prochain.

Suren Dayal, qui a terminé à la cinquième place dans la circonscription no 8 lors des législatives de 2019, conteste l’élection des trois candidats de l’Alliance Morisien pour actes de corruption et usage abusif de la chaîne de télévision nationale pour influencer les électeurs, citant notamment le rassemblement pour les personnes âgées, le 1er octobre 2019, au SVICC, à Pailles. Un rassemblement qui, a-t-il dit, a été largement diffusé par la MBC. Lors de ce rassemblement, le Premier ministre avait annoncé une augmentation conséquente de la pension de vieillesse.

Autres annonces, a soutenu Suren Dayal, faites pour influencer l’électeur : l’accélération de la mise en œuvre du rapport du Pay Research Bureau pour janvier 2020, la promesse de paiement de plus de Rs 3 milliards aux titulaires de polices d’assurance Super Cash Back Gold, le paiement d’un performance bonus aux policiers, pompiers et officiers de prison ou encore la fourniture à profusion d’aliments, de boissons et de loisirs avant les élections générales du 7 novembre 2019.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour