L’internaute Fardeen Okeeb (39 ans), passé à tabac par un groupe de personnes dans le nord du pays en janvier, a été placé en état d’arrestation dimanche soir. Dans une vidéo postée sur un réseau social, il avait en effet une nouvelle fois tenu des propos à caractère communal et avait injurié le récidiviste Vishal Shibchurn, qui l’aurait lynché en janvier, selon lui.

Après que des internautes se sont plaints de cette bande, des habitants de Plaine-Verte ont débarqué chez le suspect, dans une maison de la localité, avant de le livrer ensuite à la police. Après quoi, pour sa sécurité, Fardeen Okeeb a été transféré au centre de détention d’Alcatraz, aux Casernes centrales. Le député de la région, Salim Abbas Mamode, s’est même personnellement rendu au poste de police le soir même pour s’assurer que le suspect avait bien été arrêté. Par la suite, il a lancé un appel au calme, tout en condamnant ce « dérapage ».

Fardeen Okeeb avait été roué de coups en janvier par une bande qui avait débarqué chez lui, à Petit-Raffray, avec, en toile de fond, une première vidéo qu’il avait postée et où il avait tenu des propos à caractère communal. Par la suite, les suspects l’avaient abandonné nu dans un champ de cannes à Cottage. Un mois après, le CCID l’avait arrêté, avant de l’inculper pour “breach of Information and Communication Technology Act”.

Ses présumés agresseurs, dont Vishal Shibchurn, ont eu été inculpés. Tous sont cependant en liberté conditionnelle. À noter que la police soupçonne que le meurtre de Manan Fakoo, membre présumé de cette bande, serait un acte de vengeance lié à l’agression de Fardeen Okeeb.