Huit mois après, le Central CID (CCID) se décide à relancer l’enquête sur les Kistnen Papers portant sur des allégations d’infractions aux dispositions de loi régissant les dépenses électorales.

Cette affaire concerne principalement la campagne électorale à Quartier-Militaire/Moka (No 8) avec l’élection du Premier ministre, Pravind Jugnauth, de la vice-Première ministre et ministre de l’Éducation, Leela Devi-Dookun-Luchoomun et de l’ancien ministre Yogida Sawmynaden. À cet effet, le CCID a convoqué demain deux animateurs de Rezistans & Alternativ, Ashok Subron et Stephan Gua, en vue de consigner leurs versions des faits dans cette affaire, ce qui risque de faire grand bruit si les initiatives sur la Representation of People Act sont menées jusqu’au bout.

Ce dossier avait été référé au CCID par la Commission électorale le 15 janvier dernier suite à une dénonciation en règle de Rezistans & Alternativ après les révélations en primeur dans Le Mauricien de l’existence de ces Kistnen Papers à la fin de décembre dernier.