La police est intervenue à temps à Cité Malherbes, hier après-midi, pour porter secours à une retraitée de 64 ans, qui s’est réfugiée dans sa maison. Son fils de 45 ans voulait l’agresser avec un couteau pour une histoire banale. Le quadragénaire était en colère que sa mère l’ait réveillé trop tôt le matin. Dans sa version des faits, la sexagénaire avance que vers 8h30, elle s’était rendue dans la chambre de son fils. Ce chômeur était très remonté et devait aller dans la cuisine pour s’emparer d’un couteau et courir après sa mère. Cette dernière a quitté la maison pour se cacher dans le voisinage.

Une dizaine de minutes plus tard, elle a aperçu le suspect quittant la maison avec un sac. Profitant de l’occasion, elle est entrée chez elle et devait fermer les portes à clé. Puis, la plaignante a fouillé sa cuisine et a remarqué que le couteau était manquant. C’est avec une certaine appréhension qu’elle a attendu l’arrivée de son fils dans l’après-midi. Ce dernier a commencé à taper sur la porte pour tenter d’entrer dans la maison. Soupçonnant que le quadragénaire pouvait l’agresser, la victime n’a pas ouvert et a plutôt sollicité l’aide de la police.

Peu après, des policiers sont arrivés et devaient emmener le suspect dans un lieu loin des regards pour le fouiller. Ils sont ainsi tombés sur le couteau de cuisine. Le quadragénaire n’a pu donner une explication satisfaisante sur l’usage de cette arme. Il a été arrêté et conduit au poste de police de Curepipe, où il a été placé en détention. Il est attendu aujourd’hui au tribunal de Curepipe, où il doit répondre des accusations provisoires de « bearing offensive weapon » et de « illtreating elderly person ».