La juge Aruna Devi Narain, qui présidait le nouveau procès intenté à Rudolf Dereck Jean Jacques, alias Gro Derek, et Bruno Wesley Casimir devant les Assises pour importation de drogue, s’est récusée. Une décision prise après que les avocats de la défense ont réclamé son retrait, car la juge aurait pris connaissance d’un document fourni par la poursuite, et qui serait « hautement préjudiciable » envers leurs clients et serait de fait susceptible d’affecter la bonne tenue du procès devant les Assises.

La juge Aruna Devi Narain a prononcé sa décision hier dans le cadre de la motion présentée par la défense. Si, selon elle, le fait d’avoir pris connaissance de ce document ne l’empêcherait pas de mener à bien ce procès de manière impartiale, elle a toutefois décidé de se récuser pour ne pas créer une mauvaise perception auprès du public après la déclaration faite par la défense sur ledit document. Dans son “ruling”, elle a toutefois tenu à préciser l’indépendance et la capacité de discernement d’un juge. Elle avance : « As a matter of principle it is unacceptable to disqualify a judge or believe it is right to chose which judge to take a case… I am no doubt perfectly able to disregard from my mind something which does not have a judicial value. I cannot agree that my mind has been polluted in any manner whatsoever. »

Rappelant que la poursuite avait déclaré auparavant qu’elle ne se servira pas de ce document lors de ce procès, qui n’a pas encore été pris sur le fond, la juge a estimé que le fait de se récuser dans cette affaire était la meilleure solution « for the interest of justice best be served ». L’affaire sera ainsi appelée à nouveau le 15 octobre prochain pour qu’un nouveau “bench” soit constitué. À noter que c’est dans le cadre d’une motion d’abus de procédures logée par la défense pour réclamer l’arrêt définitif des poursuites, en raison du délai, que la défense a contesté un affidavit communiqué par la défense qui lui porterait préjudice, et souhaitait que la juge se récuse, « so that there is not a misuse of the process of the court ».

Gro Derek et Wesley Casimir feront donc face à un nouveau procès devant les Assises pour la 4e fois. Cette fois après que la “star-witness” dans ce procès, Seewoosing Dayal, plus connu comme Ashish, ait refusé de confirmer en cour ce qu’il avait relaté dans ses dépositions à la police lors de l’enquête sur le réseau de trafic de drogue. Le DPP avait alors décidé de révoquer l’immunité d’Ashish Dayal et d’initier des poursuites contre lui devant les Assises. Selon le nouveau chef d’accusation, il est reproché aux deux hommes d’avoir, en février 2012, organisé, dans le parking de KFC de Flacq, l’importation de drogue à Maurice. Gro Derek et Wesley Casimir sont défendus par Mes Deepak Rutnah et Alwin Juwaheer respectivement.