Photo illustration

Une employée d’hôpital déclare avoir été violée à deux reprises

Une autre femme de 25 ans dépose une plainte contre un cameraman de la MBC, également accusé d’avoir violé des jumelles

Les dénonciations se poursuivent à Rodrigues au sujet du scandale de pédopornographie qui éclabousse pas mal de personnes. Ainsi, jeudi dernier, une femme âgée de 24 ans, exerçant comme Health Care Assistant à l’hôpital Queen-Elizabeth de Crève-Coeur et habitant Trèfles, a déclaré à la police qu’en avril et mai 2020, elle a été violée en deux occasions par deux hommes dans une maison abandonnée à Crève-Coeur.
L’un d’eux, âgé de 29 ans, est sans emploi et habite Malartic. Il aspire à faire de la politique. Il y a plusieurs années, le père de ce dernier avait aussi été inquiété, soupçonné de relations incestueuses avec sa fille. Il avait alors quitté Rodrigues pour élire domicile à Maurice, en espérant se faire oublier, avant de revenir il y a quelque temps pour se jeter dans l’arène politique en lançant son parti le 1er février 2021. L’autre accusé est un homme habitant Cygangues, qui avait déjà fait l’objet de certaines accusations similaires la semaine dernière.
Par ailleurs, une autre femme âgée de 25 ans et habitant Cascade Jean-Louis, a porté plainte contre un cameraman de la MBC la semaine dernière. Elle déclare que durant les mois de juillet et août 2020, elle a été violée à Montagne Baie-Topaze, et ce, après que celui-ci avait violé ses deux filles jumelles de moins de 16 ans.
À ce jour, les deux accusés sont toujours en détention, car l’enquête de la police n’a pas encore été bouclée. Cette enquête risque d’être longue, vu le nombre de personnes impliquées dont des fonctionnaires et d’autres qui occupent des postes à responsabilité importants.