Un enseignant (39 ans) domicilié dans la région de Saint-Pierre s’est fait escroquer une somme de Rs 83 000 en échange de cadeaux fictifs. Tout a commencé lorsqu’il a fait connaissance d’une internaute sur un réseau social.

Tous deux sont rapidement devenus amis et ont échangé leurs numéros. Son « amie » lui a ensuite envoyé plusieurs photos de montres, d’un iPhone, d’un ordinateur portable, de bijoux, de pantalons et de parfums, lui faisant croire qu’elle les lui enverrait en cadeau de l’étranger, ajoutant qu’il n’aurait qu’à payer les frais de douane.

Le 1er septembre, l’enseignant a reçu des messages d’un numéro local l’informant que son paquet était arrivé à l’aéroport et qu’il devait régler des frais de Rs 18 000 pour la livraison. Le plaignant s’est exécuté, ne trouvant pas suspect que le son interlocuteur se présente comme étant un agent de « diplomatic delivery » et le fait de devoir transférer l’argent sur le compte bancaire d’un particulier, et non pas d’une agence de livraison.

Peu après, l’individu l’a recontacté pour lui expliquer qu’il y avait « un problème » avec le colis et que l’enseignant devait débourser une somme additionnelle de Rs 65 000, ce que le plaignant a fait une fois encore. Il n’a compris l’arnaque que lorsque, mardi, son contact lui a demandé une nouvelle fois de l’argent, en l’occurrence Rs 100 000. L’enseignant s’est alors rendu à la police pour porter plainte. Plusieurs affaires du même genre ont été rapportées à la police ces derniers mois, avec les détails des bénéficiaires de l’argent des victimes. La police n’a encore procédé à aucune arrestation.