La Financial Intelligence Unit (FIU) avait saisi la Cour suprême pour demander de confisquer la somme de 87 500 euros (environ Rs 3,5 M) saisie par la police dans le cadre de l’enquête menée sur le réseau de trafic de drogue dans lequel Ricardo Laval Agathe est impliqué. Ce dernier est en détention après son arrestation pour une affaire de drogue en mars 2019. Dans un affidavit déposé dans le cadre de sa motion, la FIU devait avancer avoir obtenu un ordre du juge des référés le 5 novembre 2015 sommant la police de lui remettre plusieurs sommes d’argent saisies dans le cadre de cette enquête, dont Rs 569 000, Rs 2 690 000 et 87 500 euros. Montants devant être placés sur un compte à la State Bank of Mauritius (SBM) au nom de l’Enforcement Authority.

Dans le cadre de l’enquête sur les avoirs du clan Agathe, la provenance des 87 500 euros n’avait pas été révélée par la famille Agathe, même si elle avait avancé que cette somme lui appartenait. La FIU soutient quant à elle que la somme en question est le fruit d’activités illicites, raison pour laquelle l’organisme souhaite confisquer l’argent. L’affaire est à l’étape des “written submissions”, qui devront être logées dans les jours à venir.