Jason P., un Seychellois de 49 ans, est activement recherché par la police depuis hier après la saisie de Rs 11,2 M d’héroïne sur lui lors d’une opération de l’ADSU. Le suspect, capitaine des bateaux de pêche, a semé la police en se jetant à l’eau dans le lagon de Grand-Baie. Selon nos renseignements, l’équipe du sergent Greedharry a eu des informations selon lesquelles le quadragénaire est arrivé à Maurice par bateau et qu’il a pu échapper aux contrôles des autorités, qui n’ont pu détecter de la drogue sur lui.

Après sa période de quarantaine, le suspect a loué un studio, à Grand-Baie. La police a appris qu’il cherchait un contact local pour écouler une certaine quantité de drogue. Des officiers, se faisant passer pour des clients, ont alors établi un contact avec Jason P. Puis, ils ont gagné sa confiance lors de plusieurs sorties ensemble. Le suspect leur a dit qu’il pouvait faire des démarches pour obtenir une importante quantité d’héroïne. Les clients se sont montrés intéressés et ont même montré au Seychellois de l’argent en leur possession.
Finalement, un rendez-vous a été fixé jeudi soir non loin d’un restaurant, à Grand-Baie. Par la suite, le suspect a tendu à un officier un paquet renfermant environ 750 g d’héroïne. Une fois la drogue en leur possession, les policiers ont révélé leur identité. Jason P. a alors bousculé un officier pour se jeter dans la mer. Deux policiers ont tenté de le prendre en chasse, mais ils ont perdu sa trace dans le noir.

La National Coast Guard de Grand-Baie a été sollicitée pour épauler l’ADSU, mais elle n’a trouvé aucune trace du Seychellois lors d’une patrouille dans les alentours. Les enquêteurs sont alors retournés à son studio, où ils ont contacté le propriétaire de 48 ans. Une fouille s’est déroulée en sa présence où rien d’incriminant n’a été trouvé dans les effets personnels du suspect. Après cet exercice, la brigade anti-drogue a placé un “sentry” devant le studio. En parallèle, les enquêteurs ont demandé au Police Command Centre de scruter les images des caméras de Safe City dans le nord en vue de retracer où est allé le suspect. La police a mis sous scellés la drogue saisie et une enquête a été ouverte sur ce cas.