Sankaran Nallan, un prêtre âgé d’une trentaine d’années, fait l’objet d’une accusation provisoire de trafic de drogue après avoir été arrêté en juin dernier avec trois sachets contenant environ 108,6 g d’héroïne évaluées à Rs 1,6 M et trois autres paquets en plastique renfermant 254 g de haschich estimés à environ Rs 762 000.

Le religieux avait été approché par des enquêteurs de l’ADSU près du “by-pass” de Goodlands, après avoir reçu des renseignements sur une éventuelle transaction de drogue. Le religieux semblait attendre quelqu’un le long de la route avec un sac. Interrogé sur la provenance de ces substances, le trentenaire devait lancer : « Pa pou mwa sa ladrog-la. Enn kamarad apel Andish Drepaul ki donn mwa sa pou garde. » Dans la soirée le même jour, l’ADSU a débarqué chez le dénommé Andish Drepaul à 8ème milles, Triolet.

Le religieux avait pour sa part demandé à recouvrer la liberté en attendant l’institution d’un procès, devant le tribunal de Rivière-du-Rempart. La cour a accédé à sa requête. Il a eu à s’acquitter d’une amende totalisant  Rs 450 000 et signer une reconnaissance de dettes de Rs 1,5 M. Il devra se présenter au poste de police de sa localité tous les jours entre 6h et 18h.