Le Central CID est sur le point de démanteler un réseau de trafiquants opérant depuis Grand-Gaube. Après l’arrestation d’un quatrième suspect la semaine dernière et à la suite de la saisie de 13 000 euros (Rs 625 000) sur un hors-bord en mai, l’équipe du DCP Jangi a mis la main sur un chauffeur de taxi soupçonné d’avoir donné des instructions aux autres suspects pour que ceux-ci se rendent à La Réunion afin d’y prendre possession d’une cargaison de drogue.

Bhavish Prabhat Persand est soupçonné d’être le lien entre le(s) financier(s) et l’équipage choisi pour aller prendre livraison de la drogue à l’île sœur par voie maritime. Si les quatre suspects arrêtés font l’objet d’une accusation provisoire de blanchiment d’argent, le chauffeur de taxi, lui, a été inculpé sous une charge provisoire de “Drug Trafficking” au tribunal de Rivière-du-Rempart mardi. Il nie les accusations portées contre lui. Le CCID est sur la piste d’autres membres faisant partie de ce réseau.   

La police a arrêté le skipper Michael Lahubarbe (40 ans), le mécanicien Alexandre Nicolas David (31 ans) et le maçon Melvyn Cassadin (19 ans), qui ont été interceptés sur un “pleasure craft” au large du Coin de Mire la 28 mai. Alors que Louis Alvino Valentin (25 ans), un éleveur de Grand-Gaube, a pour sa part été arrêté fin de semaine dernière. Ce dernier est soupçonné d’avoir remis l’argent au trio se trouvant sur le bateau.

C’est la National Coast Guard (NCG) qui avait détecté la présence d’un bateau de plaisance à environ cinq milles nautiques du Coin de Mire. Les plaisanciers n’ayant pas le droit de prendre la mer du fait des restrictions sanitaires, une équipe de la NCG avait décidé d’intercepter l’embarcation, de type Legend et dotée de deux moteurs Suzuki de 115 H.P. Le skipper avait alors déclaré qu’il était sorti en mer pour « tester le moteur ». Sauf que la NCG a découvert 12 jerrycans de diesel et un sac contenant 13 000 euros à bord. Le CCID soupçonne que l’équipage allait mettre le cap sur La Réunion.