Photo d'illustration

La Criminal Investigation Division (CID) de Rose-Hill a arrêté un apprenti jockey, résidant dans la localité, qui s’est fait passer pour un policier afin d’extorquer de l’argent à un mécanicien de 24 ans. Dans une plainte à la police hier, ce dernier a expliqué les circonstances de sa rencontre avec le suspect mardi soir.

Le mécanicien relate ainsi qu’il était en compagnie d’un ami dans un van, rue Ambrose à Rose-Hill, en route pour son domicile à Beau-Bassin. Alors qu’il conduisait lentement, un automobiliste lui a fait un appel de phares, lui demandant de se garer. Croyant que l’individu était en difficulté, le plaignant s’est arrêté. Le suspect, selon lui, s’est dirigé vers eux et s’est présenté comme un enquêteur de la police criminelle et devait les interroger sur leur présence dans le quartier. Une discussion s’est ensuivie entre eux et l’apprenti jockey a alors accusé le mécanicien de chercher des prostitués à une heure tardive.

Malgré ses protestations, le faux policier a lancé : « Donn nimero to papa. » Ne voulant pas que son père soit mêlé à cette affaire, le mécanicien a essayé de négocier pour que le suspect les laisse partir. Finalement, ce dernier lui a demandé une somme de Rs 5 000 que le mécanicien n’avait pas sur lui. Il a tendu Rs 600 au faux policier avant d’effectuer un transfert de Rs 3 000 à travers une application sur son téléphone portable. Puis, le mécanicien et son ami ont pu quitter les lieux. Il croyait que cette affaire était close. Sauf que le lendemain, l’apprenti jockey n’a cessé de l’appeler sur son portable. Le plaignant a rejeté les appels, ne voulant pas converser avec cet individu.

C’est alors qu’il a reçu un message de son interlocuteur qui a menacé d’émettre un mandat d’arrêt contre lui et dit qu’il publierait sa photo sur les réseaux sociaux pour salir sa réputation. Il exigeait que le plaignant lui donne Rs 500 et un rendez-vous a été fixé à Rose-Hill. Comme le mécanicien était effrayé, il a pris contact avec un ami policier et devait lui raconter sa mésaventure. La CID et la police régulière de Rose-Hill ont pris l’affaire en main en montant immédiatement une opération. Les policiers ont donné des instructions au mécanicien pour qu’il rencontre le suspect dans un lieu discret à Ébène au lieu de Rose-Hill. Une fois sur place, les policiers ont encerclé l’apprenti jockey pour l’arrêter. Il a été conduit au poste de police de Rose-Hill pour un interrogatoire et les policiers ont saisi son portable pour les besoins de l’enquête. Le mécanicien l’a positivement identité comme étant l’auteur de l’extorsion.

Après une nuit passée en détention policière hier, le suspect est attendu au tribunal de Rose-Hill ce vendredi pour son inculpation provisoire. Cette enquête se déroule sous la supervision du surintendant Bansoodeb.